•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime, blessé et battu d'entrée à Rotterdam

Il frappe la balle avec une raquette jaune.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Mike Owen

Radio-Canada

Félix Auger-Aliassime, ennuyé par une blessure, s'est incliné devant Kei Nishikori au premier tour du tournoi de Rotterdam, aux Pays-Bas, lundi.

Le Québécois, 19e au classement de l'ATP, a été éliminé par le Japonais, 45e du monde, en deux manches de 6-7 (4/7) et 1-6, en 1 h 39 min.

La première manche a été très disputée, et les deux hommes ont été efficaces au service. Auger-Aliassime a réussi 6 as, contre aucun pour Nishikori. Ce dernier a cependant remporté 95 % des échanges avec sa première balle de service contre 90 % pour son adversaire.

Le Québécois était à deux points de la manche sur le service de Nishikori, qui a gagné les quatre points suivants pour faire 6-6 et provoquer un bris d'égalité après une heure de jeu. Il l'a ensuite gagné.

Après le premier jeu de la deuxième manche, remporté par le Japonais, Auger-Aliassime a demandé une pause médicale et a fait venir le physiothérapeute du circuit sur le terrain.

Le Québécois, touché à la hanche droite, n'a été que l'ombre de lui-même en seconde manche.

Après l'intervention du physiothérapeute, il a perdu son service sur jeu blanc, incapable de passer sa première balle. Son pourcentage de réussite avec sa première balle a chuté à 18 % dans la seconde manche (54 % au total du match).

Nishikori s'est échappé à 2-0, à 3-0 puis à 4-1 sur un autre jeu blanc. Il a ensuite brisé le service du Québécois avant de clore le débat à la première de ses trois balles de match.

La deuxième manche n'a duré que 32 minutes.

La première manche a été serrée, Félix servait vraiment bien, mais j'ai réussi les coups importants à la fin du bris d'égalité. La seconde a été plus facile pour moi en raison de sa blessure, et j'ai bien placé mes coups, a expliqué Nishikori.

Félix Auger-Aliassime se faisait une joie de revenir jouer à Rotterdam, comme il avait été finaliste en 2020.

Je joue bien depuis le début de 2021, avait-il dit avant le début du tournoi. Et j'ai bien joué ici l'an dernier. Je me sens bien, et mon jeu va bien.

Le but du Québécois est d'entrer dans le top 10 en 2021 et de se qualifier pour les finales de l'ATP.

Il grimace en servant.

Kei Nishikori

Photo : Getty Images / Dean Mouhtaropoulos

C'était le deuxième affrontement entre les deux athlètes. Nishikori avait facilement remporté le premier combat 6-1 et 6-3, sur terre battue, en 2019.

Félix Auger-Aliassime doit théoriquement participer à un match de double mardi avec son partenaire polonais Hubert Hurkacz, 76e à l'ATP.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !