•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Antoine Cyr et Graham Ritchie causent la surprise aux mondiaux de ski de fond

Le fondeur pousse dans une montée devant un groupe.

Antoine Cyr

Photo : Courtoisie / Doug Stephen

Radio-Canada

Les Canadiens Antoine Cyr et Graham Ritchie ont pris le 7e rang du sprint par équipe en style libre des Championnats du monde de ski de fond, à Oberstdorf, en Allemagne, dimanche. 

Nous avons tout laissé sur la piste et c’était le fun, a déclaré Cyr. Beaucoup de monde nous a dit que nous étions la surprise de la journée, alors c’est sûr que c’est plaisant à entendre. C’est vraiment encourageant. On se rend compte qu’on mérite notre place parmi ces gars-là.

Les deux Canadiens de 22 ans formaient en effet la plus jeune équipe parmi les finalistes.

Dans cette épreuve à relais de six tours, ils ont conclu avec un retard de 17,06 secondes sur les Norvégiens Johannes Hoesflot Klaebo et Erik Valnes, qui ont devancé les Finlandais  (à 1,68 s) et la Russie (à 2,09 s).

Dix ans après le sacre mondial d’Alex Harvey et de Devon Kershaw au sprint par équipe, le Canada aurait-il trouvé de possibles successeurs? Antoine Cyr ne s’avance pas trop à ce sujet, mais il confirme qu’ils ont leur soutien.

On sait que Devon suit les courses de très près et Alex m’a écrit cette semaine pour me féliciter. Il y a aussi Len Valjas qui nous a envoyé ses bons mots.

Antoine Cyr croit désormais que sa place est en Europe à plein temps dans le circuit mondial.

Il nous manquait juste un petit peu d’expérience, apprendre à connaître la game un peu plus et faire des départs groupés et des sprints. Là, tous les morceaux se mettent en place et nous sommes capables de faire de bonnes courses.

L’équipe canadienne féminine formée de Dahria Beatty et de Maya MacIsaac-Jones a conclu la journée en 12e place.

Avec Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !