•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le calendrier condensé complique le travail de Dominique Ducharme

Ducharme discute avec son adjoint Burrows derrière le banc des joueurs

L'entraîneur-chef Dominique Ducharme et ses adjoints disposent de bien peu de temps pour apporter les ajustements.

Photo : usa today sports / James Carey Lauder

Radio-Canada

Les joueurs du Canadien devront être attentifs aux conseils de leur instructeur Dominique Ducharme, car les prochains tests approchent rapidement.

L'arrivée de Ducharme à la barre de l'équipe ne se fait certainement pas dans des circonstances idéales. Bien sûr, il connaît déjà l'environnement de travail, pour y avoir œuvré ces dernières saisons. Il hérite d'une formation qu'il connaît aussi très bien. Il répète aussi que les ajustements à apporter sont mineurs, qu'il n'a pas besoin d'inventer un tout nouveau plan de match.

Mais il reste que le temps presse pour les apporter. Il doit accomplir la tâche en dépit d'un calendrier extrêmement chargé, avec des matchs pratiquement tous les deux jours.

Pour appuyer le nouvel entraîneur, il faudra optimiser le temps disponible, selon le capitaine Shea Weber. Tu ne peux pas retaper une équipe en deux jours. C'est un processus qui va nécessiter du temps. Il y aura plus de séances de vidéos, et on devra retirer un maximum de bénéfices des séances d'entraînement.

Pour reprendre la vieille expression consacrée, Tomas Tatar a expliqué que ses coéquipiers et lui devront être de véritables éponges.

On doit absorber un maximum d'instructions possibles. C'est un nouveau départ, et c'est le moment d'absorber comme une éponge.

Une citation de :Tomas Tatar

L'attaquant slovaque confirme que l'adaptation à un nouvel instructeur serait plus facile, en temps habituel. Dans d'autres circonstances, ce serait plus aisé. On a seulement 24 heures entre chaque match, c'est bien peu, mais il faut voir ça comme un défi.

De son côté, Dominique Ducharme doit bien être conscient qu'il y a très peu de place à l'erreur. Avec une compétition féroce, dans la division Nord, et des attentes très élevées, il se retrouve avec beaucoup de pression sur les épaules, et c'est sans considérer son titre d'intérimaire. Le temps ne joue pas en la faveur du Canadien, mais pour l'instructeur, pas question de brûler les étapes.

Je ne sais pas combien de temps ça prendra avant d'instaurer tous les ajustements, dit-il. Je ne peux pas offrir d'échéancier.

Ce que je souhaite, c'est que notre équipe soit meilleure quand vient le temps d'aller se coucher qu'elle ne l'était au moment de se réveiller.

Une citation de :Dominique Ducharme

Il insiste sur l'importance des réflexes que les joueurs devront développer. Malgré les prouesses de la médecine sportive, il n'est toujours pas possible d'injecter des bonnes habitudes à des athlètes. Il faut encore là du temps. Il faut créer des automatismes avec ou sans la rondelle, d'une zone à l'autre. Ces réflexes-là vont nous aider à connaître plus de succès.

Un travail en cours, qui progressivement devrait aider le Canadien à reprendre sa confiance du début de saison. Des fois, ce sont des petits succès qu'on voit seulement de l'intérieur. Mais les joueurs les ressentent, les observent. Et quand on les met en commun, ça débouche sur un résultat.

Ce travail progressif devra néanmoins se faire en accéléré, avec 8 matchs en 14 jours à l'agenda.

Mieux protéger Price

En point de presse, Tomas Tatar, Shea Weber et Dominique Ducharme ont tous insisté sur l'importance de mieux épauler Carey Price dans son travail. Le gardien, qui traverse une séquence difficile, est montré du doigt par certains depuis la défaite de jeudi, à Winnipeg.

Price a la vue cachée par l'imposant Blake Wheeler, des Jets, qui fait dévier une rondelle devant son filet

Tatar et Weber ont parlé de l'importance de mieux soutenir Price devant son filet.

Photo : usa today sports / James Carey Lauder

Le défenseur Weber a tenu à rappeler comment l'équipe était chanceuse de pouvoir miser sur un gardien de son calibre. On parle d'un joueur exceptionnel, d'un talent exceptionnel et nous sommes conscients de tout ce qu'il peut apporter à notre club.

Collectivement, nous n'en faisons pas suffisamment pour l'aider.

Une citation de :Shea Weber, au sujet de Carey Price

C'est indéniable, nous devons tous être meilleurs , a renchéri Tatar.

C'est toutefois l'auxiliaire Jake Allen qui sera envoyé dans la mêlée samedi, pour ce deuxième affrontement face aux Jets. Le plan élaboré sous Claude Julien ne change pas : le nouvel entraîneur compte utiliser Price avec parcimonie au cours de la saison. Carey a eu le temps de pratiquer aujourd'hui, il va continuer de travailler dans les prochains jours avant son prochain match. C'est quelque chose que je voulais faire, continuer d'utiliser Jake de la bonne façon.

Nous voulons maintenir une forme d'équilibre. On aura besoin de nos deux gardiens, et tous nos joueurs seront mis à contribution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !