•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mandy Bujold en isolement, le camp de l'équipe canadienne de boxe interrompu

Deux boxeuses échangent des coups.

Mandy Bujold (en bleu)

Photo : Courtoisie Boxe Canada - Virgil Barrow

La Presse canadienne

Mandy Bujold est en isolement et le camp d'entraînement de l'équipe canadienne boxe à Montréal a été interrompu après un test positif à la COVID-19.

La boxeuse de 33 ans s'est isolée à Kitchener, en Ontario, après l'interruption du camp. La multiple championne canadienne a précisé qu'elle avait été en contact lundi avec la personne qui a été déclarée positive.

Elle a depuis reçu un résultat négatif, mais elle suit le protocole sanitaire. Elle a quitté Montréal mercredi en auto pour aller se réfugier dans la maison vide d'une amie.

Ce n'est pas très drôle, mais il faut suivre la marche à suivre, a-t-elle écrit dans une note. C'est dommage que le camp ait été interrompu. Nous n'avons pas pu simuler de combat, et faire ce que nous devions faire.

Mandy Bujold y voit une leçon à tirer.

Nous réalisons que c'est dur de gérer un groupe de cette grosseur dans cet environnement, et de surveiller chaque athlète de façon individuelle, précise-t-elle. C'est mieux de subir ça maintenant plutôt qu'à l'approche de nos combats de qualification.

Il y avait 19 athlètes au camp de Montréal, travaillant dans de petites bulles. On ne connaît pas l'identité de l'athlète qui a contracté la COVID-19.

Boxe Canada a précisé par communiqué avoir été informée lundi d'un cas potentiel de COVID-19.

Il s'agit du plus récent obstacle pour Mandy Bujold et ses coéquipiers de l'équipe canadienne, qui n'ont toujours pas obtenu leur qualification en vue des Jeux de Tokyo.

Le tournoi de qualifications olympiques est prévu du 10 au 16 mai en Argentine.

Mandy Bujold avait vu son parcours olympique en 2016, au Brésil, s'arrêter en quarts de finale. Elle était tombée malade quelques heures avant son combat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !