•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal, souffrant du dos, déclare forfait pour Rotterdam

Il s'apprête à frapper une balle du revers.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Agence France-Presse

Le numéro 2 mondial, Rafael Nadal, ne participera pas au tournoi ATP 500 de Rotterdam du 1er au 7 mars en raison de douleurs au dos persistantes, ont annoncé jeudi les organisateurs et le joueur.

C'est avec une grande tristesse que je dois déclarer forfait pour Rotterdam. Comme beaucoup d’admirateurs le savent, j'ai souffert de problèmes de dos en Australie qui ont commencé à Adélaïde et continué pendant le grand chelem de Melbourne, a expliqué le vainqueur à 13 reprises de Roland-Garros, cité sur le site du tournoi.

Une fois en Espagne, je suis allé chez le médecin. Et en concertation avec mon équipe, ils m'ont recommandé de ne pas jouer la semaine qui vient.

Une citation de :Rafael Nadal

Nadal, 34 ans, s'était déjà absenté de la Coupe de l’ATP à Adélaïde en raison d'une raideur dans le bas du dos. À quelques jours des Internationaux d'Australie, l'Espagnol, vainqueur en 2009, espérait alors être prêt pour le premier tournoi majeur de la saison.

Il avait facilement franchi les premiers tours à Melbourne malgré des douleurs persistantes, avant d'être éliminé par le Grec Stefanos Tsitsipas en quarts de finale.

J'ai vraiment hâte de revenir à Rotterdam, a ajouté jeudi le champion espagnol qui n'a pas participé à ce tournoi depuis 2009.

En l'absence de Nadal, le Russe Daniil Medvedev sera la première tête de série.

En plus du numéro 3 mondial, éliminé en finale des Internationaux d'Australie par le Serbe Novak Djokovic, Rotterdam accueillera entre autres son compatriote Andrey Rublev, Stefanos Tsitsipas, l'Allemand Alexander Zverev et le Français Gaël Monfils.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !