•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La septième saison de formule E commence vendredi

Elle regarde dans son rétroviseur droit.

Simona de Silvestro à bord d'une formule E sur le circuit de Diriyah

Photo : Twitter / Simona de Silvestro

Radio-Canada

Le Championnat du monde de formule E lance sa saison 2021 un peu plus tard que prévu avec deux courses, vendredi et samedi, à Diriyah en Arabie saoudite.

Le championnat de monoplaces 100 % électriques aurait dû redémarrer à Santiago, au Chili, à la mi-janvier, mais la pandémie a obligé les organisateurs à reporter le début de la saison.

Les deux premières courses auront lieu en soirée, une première dans la courte histoire de la discipline.

Après six saisons depuis 2014-2015, la formule E accède au titre de Championnat du monde, le plus haut niveau des compétitions reconnues par la Fédération internationale de l'automobile (FIA), rejoignant la formule 1, le WRC (rallyes), le WEC (endurance) et le WRX (rallycross).

Pour l'heure, huit manches sont programmées : Diriyah les 26 et 27 février, Rome le 10 avril, Valence le 24 avril pour la première course sur un circuit permanent, Monaco le 8 mai, Marrakech le 22 mai et Santiago les 5 et 6 juin.

La définition de la Formule E est de faire des courses au cœur des villes et, forcément, vu la situation actuelle, ça ajoute de la complexité, explique le directeur sportif du championnat, Frédéric Espinos.

La suite du calendrier sera annoncée au début du printemps, 13 ou 14 courses restant l'objectif, selon M. Espinos. La formule E devrait poursuivre sa route vers l'ouest, du continent américain à l'Asie.

La saison 2019-2020, perturbée par la pandémie, a sacré l'équipe DS Techeetah pour la troisième fois d'affilée chez les pilotes, avec d'abord le Français Jean-Éric Vergne deux fois, puis le Portugais António Félix da Costa, et pour la deuxième fois de suite chez les constructeurs.

La concurrence s'annonce féroce. Les essais d'avant-saison à Valence en novembre ont été très disputés. Le plateau était regroupé en 57 centièmes de seconde toutes sessions confondues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !