•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Artemi Panarin réfute les allégations d'agression provenant de la Russie

Il manie la rondelle lors d'un match.

Artemi Panarin

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

Visé par une histoire d'agression qui serait survenue il y a 10 ans en Russie, Artemi Panarin réfute ces allégations, jugeant qu'il est victime de représailles après avoir critiqué le gouvernement de Vladimir Poutine.

Dans un article publié lundi sur le site russe sports.ru, l’ancien joueur et entraîneur Andrei Nazarov soutient qu’en 2011, Panarin, qui était alors âgé de 20 ans, aurait battu une jeune femme de 18 ans dans un bar de Riga, en Lettonie.

À l'époque, le joueur vedette défendait les couleurs du HC Vityaz, dans la Ligue continentale de hockey (KHL), dont l’entraîneur était Nazarov.

Dans une déclaration commune publiée par les Rangers de New York, Panarin a nié toutes ces informations. Il estime que cette histoire est une tactique d'intimidation, afin de le faire taire sur ses opinions politiques.

Nazarov a mentionné qu'il a décidé de parler de l'incident présumé parce qu'il n'était pas d'accord avec les critiques répétées de Panarin à l'égard du gouvernement russe. En janvier, le hockeyeur avait affiché publiquement son appui à Alexei Navalny, principal opposant au régime de Vladimir Poutine.

Par l'entremise de son compte Instagram, il avait publié une photo de l'homme politique, accompagné d'un mot-clic demandant sa libération. Navalny a été condamné à trois ans et demi de prison le 2 février. La justice russe l'accuse d'avoir violé des conditions relatives à une précédente remise en liberté.

En 2019, Panarin avait aussi critiqué les politiques de Poutine, jugeant que celles-ci favorisaient les grands centres urbains au détriment des régions éloignées.

Fortement ébranlé par la situation, le hockeyeur prendra congé des activités des Rangers jusqu'à nouvel ordre.

Son organisation a indiqué qu'elle respectait la décision de son joueur étoile et qu'elle lui viendrait en aide. Les Rangers soutiennent Artemi et vont travailler avec lui pour déterminer la provenance de ces allégations sans fondement, a-t-elle dit.

Son coéquipier Ryan Strome est aussi venu à sa défense, le qualifiant de modèle. Je pense qu'il sait combien nous l'aimons, combien nous nous soucions de lui, combien nous apprécions ce qu'il fait pour nous.

À son tour, l'entraîneur-chef David Quinn a offert son soutien après l'entraînement des Rangers lundi. Nous allons aider Artemi à traverser cette période difficile. Il faut continuer à se soutenir en équipe.

Il est difficile de surmonter la perte d'un joueur comme Artemi sur la glace, mais nous devons trouver un moyen de le faire.

Une citation de :David Quinn, entraîneur-chef des Rangers de New York

Jusqu'ici cette saison, Panarin présente une fiche de 5 buts et 13 mentions d'assistance en 14 rencontres. Les Rangers affichent un dossier de 6 victoires et 10 défaites, dont 3 en prolongation.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !