•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michael Woods, vainqueur d'étape au Tour des Alpes-Maritimes et du Var

Il lève ses bras avant de franchir la ligne d'arrivée.

Michael Woods

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Le cycliste Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a enlevé les honneurs de la deuxième étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var samedi. Le Canadien s'est du coup emparé du maillot jaune de meneur avec une manche à disputer en France.

Woods a devancé de deux secondes le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo), vainqueur la veille en lever de rideau, après avoir franchi 168,9 km autour de Fayence qui ont culminé au sommet du mur de Tourrettes-Fayence. L'Équatorien Jhonatan Narvaez (Ineos Grenadiers) a complété le podium.

Pour espérer se hisser sur la plus haute marche, il fallait remplir deux conditions, soit avoir de la puissance et être bien placé au pied de l'ultime montée, un mur d'un kilomètre à 12 % de pente moyenne, avec des passages à 25 %.

Il demande un effort similaire à celui dans le mur de Huy sur la Flèche wallonne, avait estimé Woods, 3e de la classique ardennaise en 2020, avant le départ du Tour des Alpes-Maritimes et du Var.

Au pied du podium de la première étape, vendredi, le coureur d'Israel Start-Up Nation a peaufiné son plan lors de la première ascension du mur, à 34 kilomètres de l'objectif.

Je me suis dit que le bon endroit pour attaquer était aux 300 mètres. Dans une montée comme ça, sur environ 200 mètres, c'est très dur de me suivre, a indiqué Woods.

L'Ontarien de 34 ans a largué ses opposants un à un en accélérant dans la dernière ligne droite. Ses rivaux ont tenté tant bien que mal de suivre sa cadence, en vain.

Le Canadien Hugo Houle (Astana-Premier Tech) a été récompensé pour ses efforts déployés en recevant le prix de la combativité au terme de la course gagnée par son compatriote. Il a fait partie de la première échappée et a terminé au 73e échelon.

Au classement général, Woods détient une mince avance d'une seconde sur Mollema, son plus proche poursuivant, alors que le Français David Gaudu (Groupama-FDJ) accuse un retard de six secondes en 3e place.

La troisième et ultime étape sera présentée dimanche et se déroulera sur 134,7 km autour de Blausasc.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !