•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deuxième victoire aux mondiaux pour Lara Gut-Behrami

Elle célèbre sa victoire en levant les bras.

Lara Gut-Behrami

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Radio-Canada

Lara Gut-Behrami, déjà sacrée en super-G, a remporté jeudi le slalom géant des Championnats du monde de ski alpin à Cortina d'Ampezzo, en Italie.

Troisième à l'issue de la première manche, la Suisse a devancé de seulement deux centièmes l'Américaine Mikaela Shiffrin, qui avait réalisé le meilleur temps en première manche. L'Autrichienne Katharina Liensberger termine en 3e place, à neuf centièmes de la tête.

La Canadienne Cassidy Gray a pris le 23e échelon.

Gut-Behrami et Shiffrin ont opéré une renaissance spectaculaire lors de ces mondiaux.

La Suisse n’avait pu faire mieux qu’une 7e place au classement général de la Coupe du monde depuis sa conquête du grand globe de cristal en 2016.

Avec l'arrivée d'un nouveau préparateur physique en 2019, elle s'est patiemment reconstruite jusqu'à ces mondiaux de rêve, à 29 ans.

Je suis simplement contente, c'est une manière incroyable de terminer mes Championnats du monde [...] dans une course si longue et si serrée, a-t-elle dit.

Émue, elle s'est précipitée dans les bras de sa mère. Je reviens de quelques années pas simples, peu de personnes ont été présentes et m'ont aidée.

Elle repart de Cortina avec une médaille de bronze en descente, mais surtout ses deux premiers titres de championne du monde en super-G et en géant.

Pour l'Américaine, la rédemption a été moins longue à venir.

Après trois grands globes consécutifs de 2017 à 2019, elle a connu une année 2020 pénible entre la mort de son père, la pandémie de coronavirus et des maux de dos qui l'ont privée de plusieurs courses.

Avec un programme allégé cet hiver, elle a retrouvé tous ses moyens et le prouve en étant exceptionnelle à ces mondiaux, où elle a déjà visité les trois marches du podium avec l’or au combiné, l’argent en géant et le bronze en super-G.

C'était une belle bagarre. Je me sens beaucoup plus calme que je l'aurais été dans le passé, a-t-elle affirmé. Mais ce n'est pas un nouveau départ. J'y suis allée à fond, et je suis heureuse de la qualité de mon ski aujourd'hui.

À 25 ans seulement, Shiffrin compte 10 médailles à des Championnats du monde.

Elle pourrait en récolter une 11e dans le slalom de samedi, qui lui permettrait de devancer la Suédoise Anja Pärson  et se hisser au deuxième rang de l’histoire derrière l'Allemande Christl Cranz qui, entre 1934 et 1939, en a accumulé 15, dont 12 en or.

Radio-Canada Sports présente en webdiffusion les Championnats du monde de ski alpin de la FIS. Cliquez ici pour le détail de notre calendrier de diffusions.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !