•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Daytona 500 marqué par un carambolage et le mauvais temps

Dix voitures entrent en collision.

La course a été marquée par un imposant carambolage au 15e tour.

Photo : Getty Images / Brian Lawdermilk

La Presse canadienne

Il a fallu moins de 15 tours pour que survienne le premier carambolage d'envergure au Daytona 500, dimanche, avant que les éclairs et les menaces d'orages interrompent le rendez-vous inaugural de la saison de NASCAR pendant plus de cinq heures.

L'accident s'est produit lorsque le bolide conduit par Aric Almirola est entré en collision avec celui d'Alex Bowman, le détenteur de la position de tête. Cela a déclenché un carambolage de 16 voitures.

Christopher Bell a poussé avec trop de vigueur la monoplace d'Almirola près de l'avant du peloton. Martin Truex fils, Erik Jones, Jamie McMurray, Ryan Blaney, William Byron, Ryan Newman et Kurt Busch font partie du groupe.

Plusieurs voitures dérapent sur l'ovale à proximité des spectateurs au centre.

Kyle Busch dans la voiture numéro 1

Photo : Getty Images / James Gilbert

Quelques minutes plus tard, des éclairs ont forcé les organisateurs à stopper la course. Les spectateurs qui respectaient la distanciation physique dans les gradins ont dû se placer à l'abri dans des corridors achalandés.

Une forte pluie s'est ensuite abattue sur le circuit, suivie d'une longue interruption de la mythique épreuve floridienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !