•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Weidemann et Maltais dans le top 10 au 3000 m des mondiaux de longue piste

Une patineuse de vitesse en action

Isabelle Weidemann

Photo : Getty Images / Dean Mouhtaropoulos

La Presse canadienne

L'Ontarienne Isabelle Weidemann et la Québécoise Valérie Maltais se sont faufilées dans le top 10 du 3000 m aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur longue piste à Heerenveen, aux Pays-Bas, jeudi.

Originaire d'Ottawa, Weidemann a terminé 5e, tandis que Maltais, native de La Baie, s'est classée au 8e rang. Dans les deux cas, il s'agit d'un sommet personnel dans cette épreuve à cette compétition.

Weidemann a cédé 2,49 s à l'éventuelle championne, la Néerlandaise Antoinette de Jong (3:58,47). La Tchèque Martina Sablikova a suivi en 2e place à 0,10 s, tandis qu'une autre Néerlandaise, Irene Schouten, a complété le podium à 1,28 s.

Je suis contente de mon résultat. Je performe beaucoup mieux qu'aux mondiaux de l'an dernier, et je suis beaucoup plus près du podium pour ce qui est du temps. J'ai réussi des tours de piste plus constants, a déclaré Weidemann.

Même si elle ne se sentait pas tout à fait au sommet de sa forme pour les mondiaux, Maltais a confié être satisfaite de sa performance.

Je ne me sentais pas en pleine forme cette semaine, même si tu veux atteindre un pic aux Championnats du monde, a-t-elle dit. J'ai essayé de ne pas trop m'en faire avec mes jambes, et de me concentrer plutôt sur les aspects techniques et stratégiques.

Et j'ai retranché deux secondes à mes chronos des deux dernières épreuves sur cette distance en Coupe du monde, donc ça part bien, a-t-elle ajouté.

L'autre représentante de l'unifolié inscrite dans cette épreuve, Abigail McCluskey, de Penticton, en Colombie-Britannique, a terminé 18e.

En fin de journée, le Torontois Jordan Belchos a fini 10e au 5000 m. L'épreuve a été remportée par le Suédois Nils van der Poel, devant le Néerlandais Patrick Roest et l'athlète de la Russie Sergey Trofimov.

Les Championnats du monde se poursuivront vendredi avec la présentation des 500 m masculin et féminin et de la poursuite par équipe.

Le Québécois Laurent Dubreuil sera à surveiller sur 500 m puisqu'il a décroché trois médailles sur cette distance en Coupe du monde au cours des dernières semaines.

Les équipes masculine et féminine de poursuite par équipe pourraient aussi s'illustrer, après avoir obtenu deux médailles d'or, une d'argent et une de bronze jusqu'ici cette saison en Coupe du monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !