•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Encore Tom Brady

Deux joueurs de football

Rob Gronkowski et Tom Brady

Photo : Getty Images / Mike Ehrmann

Le football est l’ultime sport d’équipe et la conquête du 55e Super Bowl par les Buccaneers en est la plus belle illustration.

Tom Brady a hérité du trophée de joueur par excellence, un peu par défaut. Il a joué un excellent match et n’a pas commis d’erreur. Cela a été suffisant.

Il a lancé trois passes de touché, mais n’a eu besoin que de 201 verges par la passe, son plus bas total depuis son premier Super Bowl en 2001.

Les Chiefs sont parvenus à lui mettre de la pression quatre fois seulement dans le match, tandis que Patrick Mahomes a été pressé 29 fois, le plus haut total dans l'histoire du Super Bowl.

Brady n’a lancé le ballon que neuf fois en deuxième demie, parce que les Buccaneers couraient avec le ballon pour écouler le temps et que la défense continuait de maltraiter Mahomes.

C’est la cinquième fois que Brady est nommé le joueur par excellence du Super Bowl.

Il a maintenant remporté sept championnats, les deux derniers avec des équipes différentes, après l’âge de 40 ans…

Et il sera de retour l’an prochain.

Un plan défensif impeccable

La défense de Tampa Bay a gagné le match avec un tel effort d’équipe qu’il était pratiquement impossible de cibler un de ses représentants à qui donner l’honneur individuel de joueur par excellence.

Un plaidoyer aurait pu être fait pour le jeune secondeur Devin White, qui a mené l’équipe avec huit plaqués individuels, en plus d’en réussir quatre autres avec des coéquipiers.

White a aussi mis le point d’exclamation sur ce chef-d’œuvre défensif avec une interception avec moins de deux minutes à jouer et que les votes pour le joueur par excellence étaient déjà enregistrés.

Si le vieux Tom Brady avait pu s’installer dans une chaise berçante derrière sa ligne à l’attaque, Patrick Mahomes, lui, a passé la soirée à essayer de sauver sa peau devant la poursuite des Buccaneers, menée par Jason Pierre-Paul, Shaquil Barrett et le plaqueur Ndamukong Suh, qui a enregistré le sac le plus retentissant de la soirée.

Les demis défensifs, qui avaient donné 269 verges à Tyreek Hill plus tôt cette saison, l’ont limité à 7 passes pour 73 verges, la plupart quand le match était hors de portée.

Bref, il aurait presque fallu donner le titre de joueur par excellence au coordonnateur défensif des Buccaneers, Todd Bowles.

Au total, la défense des Buccaneers a limité les Chiefs à neuf points, le plus bas total enregistré par Patrick Mahomes depuis qu’il mène l’attaque des Chiefs. C’est seulement la cinquième fois en 54 départs qu’il termine un match sans lancer de passe de touché.

Lors de leurs trois derniers matchs, les Boucaniers ont neutralisé successivement les quarts Drew Brees, Aaron Rodgers et Patrick Mahomes. Tout un tableau de chasse!

Les petits nouveaux des Buccaneers

Tom Brady n’est pas le seul nouveau de l’attaque des Buccaneers à avoir laissé sa trace sur ce 55e Super Bowl.

Son éternel comparse, Rob Gronkowski, sorti de la retraite pour le rejoindre, a marqué deux touchés, ce qui a permis au duo de devancer le tandem de Joe Montana et de Jerry Rice pour le plus grand nombre de majeurs dans les matchs éliminatoires.

Il ne faudrait pas oublier les deux rejetés, Antonio Brown et Leonard Fournette. Ils étaient sans contrat durant le camp. Les deux ont marqué un touché dimanche soir.

On pourrait parler des Chiefs, qui ont éprouvé toutes sortes d'ennuis avec leur ligne à l'attaque rafistolée et qui se sont tirés dans le pied avec 95 verges de pénalité en première demie.

Quand on reparlera de ce Super Bowl, on parlera de la septième victoire de Tom Brady.

À moins qu’il en gagne un ou deux autres. Jusqu'à 45 ans, 50 ans? Avec lui, on ne sait jamais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !