•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suspendue, la championne olympique Brianna McNeal dit être « une athlète propre »

Une athlète reçoit un carton rouge et noir.

Brianna McNeal avait été disqualifiée pour un faux départ dans les séries du 100 m haies aux mondiaux de Doha, en 2019.

Photo : afp via getty images / ANDREJ ISAKOVIC

Agence France-Presse

L'Américaine Brianna McNeal, championne olympique du 100 m haies à Rio, a assuré être une athlète « propre » vendredi, trois semaines après avoir été suspendue provisoirement pour « entrave au processus » antidopage de l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Ç'a été des semaines difficiles depuis l'annonce (de la suspension), entre une foulure à une cheville, puis le fait d'avoir obtenu un résultat positif à la COVID-19 en l'espace d'une semaine, a écrit McNeal sur son compte Instagram. Je suis toujours moi! Propre, honnête et transparente.

Une fois que tout cela sera terminé, je vous donnerai plus de détails sur ce qui se passe réellement. Le système fonctionne assez mal, si vous me demandez d'en parler, mais c'est un sujet que je garde pour un autre jour, a-t-elle ajouté.

McNeal a reçu une suspension provisoire le 14 janvier dernier. Si elle est confirmée, cela pourrait priver l'athlète de 29 ans d'une participation aux Jeux olympiques de Tokyo, prévus à l'été 2021.

L'AIU l'accuse d'entrave dans le processus de gestion des résultats, une violation des règles antidopage de la Fédération internationale d'athlétisme.

Également médaillée d'or aux Championnats du monde de Moscou, en 2013, McNeal avait déjà été suspendue durant un an de 2017 à 2018, par l'Agence américaine antidopage (USADA), pour trois manquements à ses obligations de localisation. Elle avait ainsi raté les mondiaux de Londres en 2017.

L'USADA l'avait suspendue seulement un an, après avoir appris que deux de ses manquements s'expliquaient du fait qu'elle s'était d'abord rendue dans son État natal, la Floride, pour y être honorée à la suite de son sacre olympique, puis qu'elle avait ensuite rencontré le président américain de l'époque, Barack Obama, lors d'une réception à la Maison-Blanche.

De retour à la compétition en 2018, McNeal avait été disqualifiée l'année suivante pour un faux départ dans les séries du 100 m haies aux Championnats du monde de Doha.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !