•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Armstrong, DG d'Équipe Canada pour les JO de 2022

Il parle pendant une conférence de presse.

Doug Armstrong

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

Hockey Canada a annoncé mercredi la composition du groupe de gestion qui bâtira l’équipe olympique en vue du tournoi masculin des Jeux d’hiver de 2022 à Pékin, en Chine, si bien sûr les joueurs de la LNH sont autorisés à y participer.

Doug Armstrong, directeur général des Blues de Saint Louis, occupera ce même poste, et en sera à sa première expérience. Il avait déjà fait partie des équipes canadiennes pour les Jeux de 2010 et de 2014, qui ont remporté l’or avec Steve Yzerman comme DG et Mike Babcock comme entraîneur-chef.

Son parcours international comprend son rôle de DG d'Équipe Canada à la Coupe du monde de hockey en 2016 (médaille d'or) et son rôle de DG d'Équipe Canada au Championnat du monde de l’IIHF en 2009 (médaille d'argent).

Nous voulons marcher dans les traces de Steve [Yzerman] et de Mike [Babcock], a reconnu Armstrong en conférence de presse. Nous voulons une équipe rapide, une équipe qui utilise ses talents et sa profondeur. La LNH est une ligue rapide, et nous avons les joueurs pour le jeu nord-sud. Nous devons être rapides, et il faut que ce soit difficile de nous affronter.

Doug Armstrong entame sa 11e saison à titre de directeur général des Blues, avec lesquels il a gagné la Coupe Stanley en 2019.

Il aura comme DG associé Ken Holland, DG et responsable des opérations hockey des Oilers d'Edmonton. Trois adjoints au directeur général ont aussi été nommés : le Québécois Roberto Luongo, conseiller spécial pour les Panthers de la Floride, Ron Francis, DG du Kraken de Seattle, et Don Sweeney, DG des Bruins de Boston.

Tom Renney, chef de la direction de Hockey Canada, et Scott Smith, président et chef de l'exploitation de la fédération, superviseront le travail du groupe de gestion.

Nous sommes ravis de faire appel au talent de meneur de Doug et de l’ensemble du groupe de gestion tout au long de notre parcours vers les JO de 2022, a dit Tom Renney.

Ces dirigeants possèdent chacun un impressionnant bagage sur la scène internationale qui profitera à notre équipe, a-t-il ajouté.

Une décision en ce qui a trait au groupe d'entraîneurs de l'équipe nationale pourrait survenir après les prochaines séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a précisé Armstrong, qui a par ailleurs confirmé que c'est le format de patinoire de la LNH qui a été retenu pour le prochain tournoi olympique.

Rappelons que la Ligue nationale n'avait pas envoyé ses joueurs aux Jeux olympiques de 2018 en Corée du Sud, et les discussions se poursuivent pour qu'ils puissent aller en Chine en 2022.

L'expérience de Luongo

Roberto Luongo fait ses débuts au sein du groupe de gestion, où il sera sollicité pour partager son point de vue d'ancien joueur et mener l’évaluation des gardiens de but.

J’ai été surpris quand j’ai eu l’appel, a indiqué Luongo. C’est un grand honneur pour moi de faire partie de l’équipe. J’ai toujours aimé jouer pour Équipe Canada. Mais maintenant que je suis de l’autre côté, ce sera aussi agréable pour moi de faire partie du processus, de choisir l’équipe, de donner mes idées et de partager mes expériences des dernières années.

Aux Jeux olympiques d’hiver, il a gardé les buts pour Équipe Canada lors de huit matchs répartis sur trois éditions (2006, 2010, 2014). Il a récolté l’or à ses deux dernières participations.

Des joueurs sourient avec leur médaille d'or au cou

Jarome Iginla, Roberto Luongo, Ryan Getzlaf, Drew Doughty et Rick Nash célèbrent leur médaille d'or aux Jeux de 2010 à Vancouver.

Photo : Getty Images / Harry How

Il a aussi participé au Championnat du monde de l’IIHF à quatre reprises, gagnant deux médailles d’or (2003, 2004) et une d’argent (2004), en plus d’avoir remporté la Coupe du monde de hockey en 2004.

Luongo fait partie d’un tout petit groupe de trois gardiens de but qui ont chacun disputé plus de 1000 matchs dans la LNH (489 victoires en 1044 matchs).

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !