•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre médailles en cinq courses, une séquence « inespérée » pour Laurent Dubreuil

Un patineur de vitesse après une compétition

Laurent Dubreuil

Photo : Getty Images / Dean Mouhtaropoulos

Radio-Canada

Laurent Dubreuil a poursuivi sur sa lancée en décrochant deux médailles de bronze à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste d'Heerenveen, aux Pays-Bas, dimanche.

Deux médailles dans la même journée, c'est seulement la deuxième fois de ma carrière que je suis capable de faire ça. Une médaille au 1000 m, c'est aussi plus rare pour moi, donc c'était vraiment une journée positive, a-t-il mentionné à Radio-Canada Sports.

Il a amorcé sa journée en terminant 3e du deuxième 500 m du week-end. Le Québécois a parcouru la distance en 34 s 594/1000, cédant seulement 3 centièmes de seconde au vainqueur, le Néerlandais Ronald Mulder. Son compatriote Hein Otterspeer a suivi en 2e place.

L'athlète de Lévis a obtenu du même coup sa troisième médaille en trois courses sur cette distance cette saison, après avoir acquis une deuxième médaille d'argent samedi. Il avait remporté sa première la semaine dernière, sur la même piste.

C'était une bonne course, mais j'aurais aimé ça gagner. Je sais que je l'avais en moi, ce n'était pas une course parfaite, a expliqué Dubreuil. J'ai fait quelques petites erreurs et c'est ce qui m'a coûté la victoire.

Pour leur part, Gilmore Junio, de Calgary, et Alex Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, ont abouti aux 9e et 14e échelons au cumulatif.

Dubreuil a ensuite conclu le 1000 m avec le 3e temps de la journée, soit 1:08,185, derrière deux Néerlandais, Kai Verbij et Thomas Krol.

Le patineur de 28 ans avait pris le 9e rang sur la même distance la semaine dernière, à la première Coupe du monde d'Heerenveen.

Une médaille à ma deuxième course au 1000 m, c'est vraiment super. En venant ici, je savais que cette distance prendrait plus de temps à venir […] il y a une grosse amélioration et je ne pense pas que ça soit fini non plus, a précisé le Québécois, qui croit connaître une des meilleures séquences de sa carrière grâce à ses quatre podiums en cinq courses.

De gagner quatre médailles, c'est inespéré.

Une citation de :Laurent Dubreuil

Sans avoir patiné depuis le mois de mars, Dubreuil espérait récolter une ou deux médailles au cours de ses cinq semaines dans la bulle sanitaire aux Pays-Bas. Ses performances ont déjà dépassé ses attentes, à 11 jours du début des Championnats du monde.

On pourrait le voir comme de la pression ajoutée, mais même si ça ne va pas bien, ç'a été un succès ce voyage-ci. C'est assez incroyable ce que je viens d'accomplir. Peu importe ce qui arrive dans deux semaines, on ne peut pas me l'enlever, a précisé celui qui possède déjà trois médailles aux mondiaux.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !