•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jake Allen lancé dans la mêlée contre les Flames

Jake Allen à l'entraînement

Jake Allen à l'entraînement

Photo : Getty Images / Claus Andersen

Radio-Canada

Le gardien Jake Allen s'installera entre les poteaux montréalais samedi soir pour affronter les Flames de Calgary. Il s'agira d'un troisième départ en huit matchs pour le substitut de Carey Price.

Allen a décroché la victoire lors de ses deux premiers matchs avec le Tricolore (5-0-2), d'abord 3-1 contre les Oilers à Edmonton, puis 7-3 face aux Canucks à Vancouver. Le portier de 30 ans tentera de conserver son dossier immaculé, alors que les Flames voudront venger leur échec de 4-2 subi jeudi au Centre Bell.

L'entraîneur-chef Claude Julien a indiqué que même si la semaine de l'équipe n'est pas très chargée, il souhaite offrir un peu de repos à Price en prévision du début de février. Les Canucks joueront à Montréal lundi et mardi, suivis des Sénateurs d'Ottawa jeudi et samedi.

Nous avons un plan et nous voulons nous assurer d'utiliser le bon gardien que nous avons acquis, a déclaré Julien en visioconférence.

Ç'aurait été facile de donner les deux matchs à Carey, mais nous avons une grosse semaine qui s'en vient. Nous voulons équilibrer ça. Et nous ne voulons pas avoir un gardien qui reste sur le banc à regarder des matchs pendant deux semaines.

Une citation de :Claude Julien, entraîneur-chef du Canadien de Montréal

La décision peut paraître surprenante de prime abord, surtout qu'il s'agit d'un premier duel du samedi soir à Montréal – peut-être le scénario aurait-il été différent s'il y avait eu des spectateurs dans les gradins –, mais elle est cohérente avec ce que Marc Bergevin et Julien répètent depuis le camp d'entraînement.

S'il n'avait pas obtenu ce départ, Allen aurait dû patienter au minimum 11 jours entre ses 2 derniers matchs, ce que la direction voulait éviter. Le CH a profité d'un répit dans son calendrier cette semaine. Il s'en trouvera simplement plus chargé avec une séquence de cinq matchs en huit soirs qui s'amorce contre les Flames samedi.

En deux départs, le portier de Fredericton a maintenu une moyenne de 2,07 et un taux d'efficacité de ,907 cette saison.

Des fleurs pour Kulak

Brett Kulak s'est attiré des compliments de son entraîneur au terme de l'entraînement optionnel samedi matin.

Après du jeu de qualité dans les séries l'été dernier en tant que partenaire de Jeff Petry, Kulak à moins de responsabilités cette année. Elles n'en sont pas moins importantes puisqu'il épaule l'un des plus beaux espoirs de l'organisation, Alexander Romanov.

Dans le passé, l'inconstance de l'Albertain lui avait joué des tours et l'avait souvent envoyé sur la passerelle de presse, mais on ne trouve presque plus de traces de cela dans son jeu.

Je ne sais pas si c’est le fait qu’il joue avec un jeune joueur et prend ce rôle-là encore plus au sérieux, a suggéré Julien.

On a [Victor] Mete qui est un bon joueur de hockey et qui n'a pas joué un match encore. Il y a de la compétition, on a des options. Jusqu'à maintenant, il nous donne du très bon hockey, a-t-il renchéri.

Avec en moyenne 14 min 8 s par match, Kulak est l'arrière le moins utilisé par Julien. Il est le seul défenseur à jouer exclusivement à cinq contre cinq. Il a souvent admis qu'une utilisation parcimonieuse mettait autrefois en péril la qualité de son jeu.

Ça vient avec l'expérience. Je jouais beaucoup dans la bulle et c'est parfois plus facile quand tu joues beaucoup. Les présences arrivent plus rapidement. Tu ne penses pas aux erreurs. Quand tu joues moins, tu te repasses chaque présence beaucoup plus et tu te concentres sur tous les détails, a expliqué le défenseur de 27 ans.

Julien n'apportera aucun autre changement à sa formation. Joel Armia a patiné en solitaire avant l'entraînement.

De leur côté, les Flames (2-3-1) tenteront de mettre un frein à une séquence de trois revers. Le gardien Jacob Markstrom devrait retrouver le filet des Albertains.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !