•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongation des négociations entre la MLS et ses joueurs

Deux joueurs de soccer

Samuel Piette contrôle le ballon face à Yami Asad, du D.C. United, lors du tournoi de relance de la MLS en juillet 2020.

Photo : Reuters / Douglas DeFelice

La Presse canadienne

Bien qu'ils considèrent que l'écart est encore grand entre les deux parties, les dirigeants de la Major League Soccer (MLS) ont prolongé jusqu'au 4 février la période de négociations pour en arriver à une entente avec les joueurs à la suite de la réouverture de la convention collective.

Les dirigeants de la MLS en ont fait l'annonce dans une déclaration officielle rendue publique vendredi matin. Cette décision fait suite à une rencontre entre la ligue et l'Association des joueurs de la MLS (MLSPA), jeudi.

Dans le cadre de cette prolongation de la période de négociations, les deux parties se sont engagées à se rencontrer sur une base régulière au cours des prochains jours.

Si aucune entente n'intervient d'ici 23 h 59 le 4 février prochain, la ligue pourrait mettre un terme à la convention collective en cours et décréter un lock-out.

Encore inquiets des répercussions de la pandémie du coronavirus sur le déroulement de leurs activités, les dirigeants de la MLS avaient invoqué un cas de force majeure pour rouvrir la convention collective, pour une durée de 30 jours, afin d'y apporter des changements. Cette période de négociations venait à échéance à 23 h 59, jeudi.

Dans le cadre de ces pourparlers, la ligue s'était engagée à verser 100 % des compensations monétaires dues aux joueurs en 2021, à condition que ceux-ci acceptent que la convention collective soit prolongée de deux ans, soit jusqu'en 2027.

Les joueurs ont présenté une contre-proposition, mercredi, qui inclut une prolongation de la convention collective jusqu'en 2026.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !