•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guy Lafleur donne des nouvelles encourageantes sur ses traitements

Guy Lafleur

Guy Lafleur

Photo : Courtoisie nhl.com

Radio-Canada

Le célèbre numéro 10 du Canadien de Montréal, Guy Lafleur, a fourni vendredi des nouvelles encourageantes au sujet de son combat contre un cancer du poumon récalcitrant.

Dans une entrevue qu'il a accordée au chroniqueur Dave Stubbs du site nhl.com, l’ancien ailier droit aujourd’hui âgé de 69 ans a laissé entendre qu’il répondait bien à ses traitements, rendus nécessaires à la suite de la récidive de la maladie qui l’a déjà privé du lobe d’un de ses poumons.

Je touche du bois, un vieux Sher-Wood 5030, lui a lancé Lafleur avec son humour pince-sans-rire.

On se rappellera aussi que Flower avait subi d’urgence un quadruple pontage cardiaque en septembre 2019, après une expédition en hélicoptère où il avait ressenti un essoufflement inhabituel.

Il en a d’ailleurs profité pour remercier tous les amateurs et les partisans qui lui ont offert leur soutien et leurs pensées positives pour l’aider dans son combat.

Les succès du Tricolore

Guy Lafleur a par ailleurs mentionné qu’il se réjouissait des succès de son ancienne équipe depuis le début de la saison écourtée 2021.

Les joueurs semblent s’amuser, et ils travaillent vraiment en équipe. Il y a de plus gros joueurs et ça amène du respect des autres équipes, a indiqué Lafleur, qui, comme tout le monde, souhaiterait que les matchs n’aient pas à être présentés devant des gradins vides.

Guy Lafleur vient au premier rang des pointeurs dans l’histoire du Tricolore avec 1246 points, devant Jean Béliveau (1219), Henri Richard (1046) et Maurice Richard (966). Il est également deuxième au chapitre des buts (518), derrière le « Rocket » (544) et tout juste devant Béliveau (507).

Le Démon blond a pris part à la conquête de cinq coupes Stanley (1973, 1976, 1977, 1978, 1979) à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !