•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naomi Osaka investit dans le soccer féminin aux États-Unis

Elle prend la pose sur le court de tennis, un ballon de soccer sous le pied droit.

Naomi Osaka est actuellement en préparation pour les Internationaux d'Australie.

Photo : Courtoisie/Courage de la Caroline du Nord

Radio-Canada

La National Women’s Soccer League (NWSL), première division du soccer féminin nord-américain, continue d’attirer des investisseurs de renom. Le Courage de la Caroline du Nord a annoncé jeudi que la vedette du tennis Naomi Osaka était devenue actionnaire de l’équipe.

L’athlète de 23 ans est la première nouvelle investisseuse du club depuis son acquisition en 2017 par l’entrepreneur Steve Malik, qui a transféré la franchise de l’État de New York à la Caroline du Nord.

La NWSL a la cote auprès des personnalités du monde du tennis : Serena Williams et Billie Jean King sont parmi les actionnaires de la nouvelle équipe de Los Angeles, l’Angel City FC, qui jouera sa première saison en 2022. De grosses pointues de Hollywood, dont l’actrice Natalie Portman, de même que bon nombre d’anciennes joueuses de l’équipe nationale américaine font également partie du groupe.

C’est grâce aux femmes qui ont investi en moi quand j’étais jeune que je suis celle que je suis aujourd’hui, et je ne peux pas m’imaginer ce qu’aurait été ma vie sans elles, a déclaré Osaka dans un communiqué. Mon investissement dans le Courage de la Caroline du Nord va plus loin que l’équipe. J’investis dans des femmes extraordinaires, des modèles et des meneuses qui inspirent toutes les jeunes athlètes. J’admire les actions du Courage pour favoriser la diversité et l’égalité dans la collectivité, et j’ai très hâte d’y joindre mes propres efforts.

Le Courage, qui compte sur l’attaquante canadienne Lindsay Agnew, a gagné le championnat lors des deux plus récentes saisons complètes de la NWSL, en 2018 et en 2019. La saison 2020 a finalement pris la forme de deux minitournois, mais elle a été marquée par l’arrivée de nouveaux commanditaires et des records de cotes d’écoute, ce qui a motivé Osaka dans sa décision, selon ce qu’elle a expliqué à The Athletic.

Quand les cotes d’écoute se sont avérées meilleures que celles de la MLS, l’été dernier, j’ai compris que c’était gros et que je voulais en faire partie, a-t-elle reconnu.

En plus du Courage et de l’Angel City FC, les équipes de Houston et de Seattle comptent sur de célèbres investisseurs. En 2019, le Dash, à Houston, a accueilli la vedette du basketball James Harden parmi son groupe d’actionnaires qui comprenait déjà l’ancien boxeur Oscar De La Hoya. Quelques mois plus tard, l’OL Groupe, société mère de l’Olympique Lyonnais, devenait actionnaire majoritaire du Reign de Seattle, qui changeait alors de nom pour OL Reign.

Osaka, championne de trois tournois majeurs, est en préparation pour les Internationaux d’Australie, qui s’amorcent le lundi 8 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !