•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun nouvel élu au panthéon du baseball en 2021

Des sièges vides sur une scène

Pour entrer au Temple de la renommée du baseball, un candidat doit obtenir l'appui de 75 % des votants.

Photo : Getty Images / Jim McIsaac

Radio-Canada

Pour la neuvième fois de son histoire, le Temple de la renommée du baseball n’accueillera pas de nouveaux immortels. Aucun candidat n’a franchi le taux d’appui requis de 75 % dans le vote pour la cuvée de 2021.

Seul le lanceur Curt Schilling a frôlé le seuil, avec un écart de 16 voix seulement. Les exploits du triple champion de la Série mondiale sur le terrain ne font aucun doute, mais sa réputation a souffert depuis sa retraite en raison de remarques haineuses formulées envers les musulmans, les personnes transgenres et les journalistes, entre autres.

Schilling, dans une longue publication sur sa page Facebook, a affirmé avoir demandé au Temple de la renommée de retirer son nom du prochain bulletin de vote, à ce qui aurait été sa dernière année d’admissibilité.

Le voltigeur Barry Bonds et le lanceur Roger Clemens, à leur avant-dernière année d’admissibilité, sont deux des trois autres joueurs à avoir reçu plus de 50 % des appuis. Le joueur de troisième but Scott Rolen, dont ce sera la cinquième année d’admissibilité en 2022, est l’autre.

C’est donc dire qu’aucun autre joueur ne se joindra à la légende des Yankees de New York Derek Jeter et à l’ancien des Expos de Montréal Larry Walker pour leur intronisation au panthéon du baseball. Jeter et Walker ont été élus en 2020, mais leur entrée à Cooperstown a été remise à cette année en raison de la pandémie de COVID-19.

C’est la deuxième fois en huit ans que le vote ne permet d’élire aucun candidat.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !