•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

George Armstrong, légendaire capitaine des Maple Leafs, est décédé

Trois hommes sourient.

George Armstrong (au centre) en 2014 lors d'une cérémonie. Il est entouré de Red Kelly et de David Keon.

Photo : Getty Images / Abelimages

Radio-Canada

George Armstrong, un ancien capitaine des Maple Leafs de Toronto qui a été associé à cette organisation pendant 75 ans, est décédé. Il était âgé de 90 ans.

L’équipe en a fait l’annonce par communiqué. Armstrong, qui avait des origines algonquines, a été un des premiers athlètes issus des Premières Nations à jouer au hockey professionnel. Il a grandi en Ontario et a joué plusieurs rôles au sein des Maple Leafs.

Surnommé The Chief (le chef), il a joué pendant 21 ans dans la LNH, dont 12 comme capitaine.

L’équipe a gagné quatre Coupes Stanley sous son règne dans les années 1960.

Le 2 mai 1967, au Maple Leafs Gardens, il avait marqué le filet d'assurance dans une victoire de 3-1 contre le Canadien de Montréal lors du sixième match de la finale, procurant à son équipe sa dernière Coupe Stanley à ce jour.

Il a par la suite été recruteur, adjoint du directeur général et même entraîneur par intérim.

Il a passé la plus grande partie de sa carrière à Toronto. Sa seule incartade aura été d’être recruteur pour les Nordiques de Québec pendant quelques années.

Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1975.

Armstrong a été nommé parmi les 100 plus grands joueurs de l'histoire de l'équipe et fait partie du Legends Row des Maple Leafs. Son numéro 10 a été retiré.

George était un membre important des Maple Leafs de Toronto et il va nous manquer énormément, a déclaré le président de l’équipe, Brendan Shanahan. Il était un homme humble et fier d’être un Leaf. Il ne cherchait jamais à être sous les projecteurs même si aucun joueur n’a joué autant de matchs que lui pour l’équipe ni a été capitaine plus longtemps. Il était toujours un des premiers à célébrer les succès des autres plutôt que les siens.

D'ailleurs, lorsqu'il a été immortalisé sur la Legend Row, George Armstrong n'avait pas pu lire lui-même son discours.

Dans ses propres mots, le dernier paragraphe du discours qu'Armstrong n'a pas lu se lisait comme suit : "Le hockey est un sport merveilleux et je l'adore. Je suis membre d'une génération en voie de disparition, que vous n'aurez plus jamais. Chacun de nous est une personne comme nulle autre, qui ne se reproduira jamais. À tous mes amis et toutes mes connaissances, merci pour vos conseils et orientations, qui m'ont aidé à devenir ce que je suis aujourd'hui une personne très, très heureuse."

La petite-fille de George Armstrong a suivi ses traces. Kalley Armstrong a joué pendant plusieurs années dans la NCAA pour l’Université Harvard et a conçu un programme de hockey en Ontario pour initier les Premières Nations à ce sport.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !