•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Michèle Gagnon 11e en descente à Crans-Montana, Sofia Goggia l'emporte

Une skieuse en plein action

Marie-Michèle Gagnon

Photo : afp via getty images / FABRICE COFFRINI

Radio-Canada

L'Italienne Sofia Goggia, championne olympique en titre de la spécialité, a remporté samedi la deuxième descente de la Coupe du monde de Crans-Montana, encore plus nettement que la veille.

La Lombarde de 28 ans a inscrit sa 4e victoire de suite en descente cet hiver, la 11e de sa carrière sur le circuit mondial, devançant de 0,27 s la Suisse Lara Gut-Behrami et de 0,60 s l'Italienne Elena Curtoni.

Avec un chrono de 1:27,75, Goggia a su doser fougue et justesse technique sur une piste glacée et sinueuse, rendue périlleuse pour les 20 premiers dossards par la faible luminosité.

La Canadienne Marie-Michèle Gagnon a terminé au 11e rang avec un temps de 1 min 29 s 12/100. Vendredi, elle avait effectué une sortie de piste.

C’est un bon résultat pour moi aujourd’hui et je suis vraiment contente d’avoir terminé le parcours, a déclaré la skieuse. Ça faisait trois courses d’affilée que je ne finissais pas la course et ça commençait à me déranger mentalement. C’est dur sur le moral quand ça arrive et c’est pourquoi mon but était simplement de finir le parcours.

Après avoir connu deux bonnes séances d’entraînement plus tôt cette semaine, Gagnon s’était fait déjouer par une portion endommagée du parcours lors de la descente de vendredi. La vétérane de l’équipe canadienne de ski alpin a donc mis à profit son expérience samedi, usant de sagesse plutôt que d’agressivité.

Je dirais que j’ai skié à 70 % de mes capacités aujourd’hui, car je voulais être certaine de franchir la ligne d’arrivée. Je suis vraiment soulagée de terminer la course et de voir que ce rythme est bon pour une 11e place. Je sais que je suis capable de faire encore mieux et c’est encourageant pour la suite.

Sofia Goggia 1re au classement général

La skieuse de Bergame s'envole dans la course au globe de la spécialité, avec 480 points, devant l'Américaine Breezy Johnson et la Suisse Corinne Suter, très attendue dans la station valaisanne, mais décevante samedi (8e) comme déjà vendredi (14e).

Malgré une Federica Brignone moins étincelante que l'an dernier, quand elle avait décroché le grand globe de cristal, l'équipe italienne confirme sa densité sans équivalent et place trois représentantes parmi les quatre premières.

Au classement général de la Coupe du monde, la Slovaque Petra Vlhova prend elle aussi le large avec sa 7e place, après avoir fini 4e vendredi, et confirme ses nets progrès en vitesse. Elle distance la Suisse Michelle Gisin, 10e.

Considérée comme l'une des pistes les plus difficiles du circuit féminin, la Mont-Lachaux a vu la Tchèque Ester Ledecka payer sa prise de risques maximale en échouant dans les filets, avant de repartir sur ses deux jambes.

Un super-G est encore programmé dimanche dans la station valaisanne, pour remplacer l'une des deux courses annulées au début décembre à Saint-Moritz.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !