•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les Capitals au moins quatre matchs sans Ovechkin

 Le capitaine des Capitals observe un coéquipier avant une mise au jeu.

Alex Ovechkin

Photo : Getty Images / Kevin Hoffman

Associated Press

Les Capitals de Washington seront privés d'Alexander Ovechkin et de trois autres joueurs pour au moins les quatre prochains matchs à cause du protocole de dépistage de la COVID-19.

C'est l'entraîneur-chef de l'équipe, Peter Laviolette, qui en a fait l'annonce jeudi. Il a indiqué qu'un test positif au coronavirus a été relevé, et que la LNH procédait à une opération de traçage des contacts.

Le nom d'Ovechkin, nommé trois fois joueur par excellence de la LNH, a été inscrit sur la liste des joueurs tenus à l'écart du jeu mercredi en compagnie du centre Evgeny Kuznetsov, du gardien Ilya Samsonov et du défenseur Dmitry Orlov.

Les Caps ont écopé d'une amende de 100 000 $ pour avoir enfreint le protocole de lutte à la COVID-19 de la ligue, après que des joueurs se sont retrouvés dans la même chambre d'hôtel sans masque.

Nous comprenons très bien la raison pour laquelle les règlements sont en place, et il n'y a aucun argument de notre part, a déclaré Laviolette, embauché par les Capitals à la mi-septembre.

Nous connaissions les règlements. Nous ne sommes pas ici pour dire que nous n'étions pas informés ou que nous n'en étions pas conscients. Nous devons faire un meilleur travail, a ajouté l'entraîneur de 56 ans.

Les quatre hockeyeurs russes rateront donc le match d'ouverture à domicile des Capitals, vendredi soir, contre les Sabres de Buffalo, celui de dimanche contre les Sabres également, ainsi que les affrontements de mardi et jeudi contre les Islanders de New York.

On ignore pour l'instant si ces matchs pourraient être reportés. C'est ce qui s'était produit plus tôt cette saison pour les Stars de Dallas et les Hurricanes de la Caroline.

Nous ne voulons pas être dans une situation comme celle-là, mais voici, nous y sommes, a indiqué Nicklas Backstrom.

Nous formons un groupe uni. Chaque fois que nous sommes à l'étranger, nous voyons une occasion de créer une connexion en tant que groupe, mais c'est évidemment une infraction, a enchaîné le joueur de centre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !