•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Lituanie s'offre pour remplacer le Bélarus au Championnat du monde

Des joueurs regardent la rondelle glisser dans le but.

Un match international de hockey entre la Suède et la Slovaquie

Photo : La Presse canadienne / Joel Marklund

Agence France-Presse

La Lituanie a proposé jeudi d'organiser avec la Lettonie le Championnat du monde de hockey de 2021, prévu en mai, après le retrait forcé du Bélarus.

La première ministre lituanienne, Ingrida Simonyte, a expliqué que la présentation de l'événement dans les deux États baltes serait beaucoup plus pratique dans les conditions de la pandémie.

La Lituanie dispose de l'infrastructure nécessaire, a-t-elle précisé dans un communiqué après des entretiens avec le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), René Fasel.

Rappelons que lundi, l'IIHF a privé le Bélarus du droit de coorganiser l'événement en raison de problèmes de sécurité liés aux troubles politiques et à la pandémie planétaire.

Cette décision est intervenue après que l'opposition bélarusse et les États de l'Union européenne (UE) eurent appelé à punir le président autoritaire Alexandre Loukachenko, un joueur de hockey passionné, en réponse à une répression des manifestants prodémocratie.

Le Bélarus a dit regretter mardi la décision infondée de la fédération internationale, affirmant qu'elle créait un précédent pour l'utilisation des compétitions sportives comme un instrument de discorde et de pressions pour faire plaisir à des politiques.

L'IIHF a déclaré qu'elle évaluerait aussi la possibilité de passer à un format de site unique pour faciliter les règles sanitaires et de sécurité et les déplacements des équipes en temps de pandémie.

La Lituanie ne fait pas partie des 16 équipes qui participeront au Championnat du monde, qui doit débuter le 21 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !