•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rhian Wilkinson en renfort pour l'équipe nationale anglaise

Un ballon est sur la table devant elle.

Rhian Wilkinson lors d'un point de presse

Photo : AFP/Getty Images / ANDY CLARK

Radio-Canada

L'ancienne joueuse de soccer québécoise Rhian Wilkinson se joint au personnel d'entraîneurs de l'équipe féminine d'Angleterre, a annoncé la fédération anglaise par communiqué mardi.

Wilkinson et l’ex-milieu de terrain norvégienne Hege Riise ont accepté un contrat à court terme, ont précisé les Lionnes, surnom de l'équipe nationale féminine anglaise. Les deux entraîneuses ont été coéquipières et collègues en Norvège.

En entrevue, Wilkinson a précisé qu'il s'agissait d'un contrat de neuf mois. Elle devrait se rendre en Angleterre à la fin de janvier pour respecter la quarantaine obligatoire à son arrivée et amorcer son premier camp le 14 février.

Elle terminera également le cycle olympique avec l'équipe de Grande-Bretagne, ce qui signifie qu'elle surveillera également les territoires écossais, nord-irlandais et gallois. Elle souhaite profiter de cette occasion pour mieux se faire connaître comme entraîneuse à l'étranger.

Ce n’est pas trop long, mais il y aura une nouvelle entraîneuse, Sarina Wiegman [en septembre 2021], qui vient de la Hollande, et je pourrai certainement travailler avec elle si j’ai l’occasion, a précisé Wilkinson. Ça va m’aider beaucoup dans ma carrière. Mais il y a aussi beaucoup de possibilités dans le football en Angleterre, et je n’ai pas encore décidé ce que je vais faire après les neuf mois.

J’ai hâte de rentrer en Angleterre, parce que toutes mes réunions sont à 2 h du matin. Je ne dors plus! Mais c’est facile à faire, parce que vraiment, je dois le dire, c’est très excitant pour moi.

Rhian Wilkinson

Riise occupera le poste d'entraîneuse-chef par intérim à la suite du départ, cette semaine, de Phil Neville, qui a accepté un poste à l’Inter Miami dans la MLS. Wilkinson, qui a souligné que la décision de Neville a peut-être pris la fédération un peu par surprise, aura la tâche de la soutenir.

On n’était pas super proches, mais j’ai suivi sa carrière, elle m’a suivie, on parle beaucoup des joueuses, qui elle aime, qui j’aime, a souligné Wilkinson. On avait certainement des contacts, mais ce n’était pas si souvent.

La semaine dernière, Wilkinson a annoncé qu'elle quittait son poste d'entraîneuse à Canada Soccer.

La Canadienne de 38 ans occupait récemment les postes d'adjointe de l'équipe nationale féminine et d'entraîneuse des équipes des moins de 17 et 20 ans.

Je suis fière d’être ici, d’être Québécoise, a rappelé Wilkinson. Je vis en Colombie-Britannique en ce moment, mais je pars et je veux que ce soit très clair : je pars parce que je veux revenir dans le futur et être une meilleure entraîneuse pour le Canada.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !