•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : une fête qui coûte cher à Kyrie Irving

D'autres matchs, dont deux des Wizards de Washington, sont reportés à cause de la COVID-19.

Il est assis à côté de son coéquipier Kevin Durant au banc. Ils portent un masque.

Kyrie Irving est encore l'un des meilleurs joueurs du circuit.

Photo : Getty Images / Mike Stobe

Agence France-Presse

Kyrie Irving, meneur des Nets de Brooklyn, devra verser une amende de 50 000 $, plus 410 000 $ de retenue de salaire par match manqué, après avoir fait la fête la fin de semaine dernière. Elle s'est déroulée dans un lieu clos sans port du masque.

Absent depuis le 5 janvier, la vedette américaine pourra retrouver son équipe samedi, après cinq jours d'isolement, s'il continue de fournir des tests négatifs à la COVID-19, a expliqué la NBA.

En plus de l'amende d'environ 63 635 $ CA infligée par le circuit, Irving devra également faire une croix sur son salaire au prorata pour deux matchs ratés pendant son isolement, selon ESPN. Cette somme est évaluée à 816 989 $.

Irving touche un salaire annuel de 34 millions de dollars.

Le protocole sanitaire de la NBA interdit les rassemblements supérieurs à 15 personnes dans des bars, discothèques et autres lieux clos.

L'équipe new-yorkaise, renforcée par l'arrivée de James Harden en provenance de Houston, fait figure de candidate au titre cette saison. Elle occupe la 6e place dans l'Est.

La NBA reporte deux autres matchs

Par ailleurs, la NBA a indiqué vendredi qu'elle reportait d'autres matchs en raison de la situation provoquée par la COVID-19.

Les deux duels des Wizards de Washington prévus dimanche et lundi contre les Cavaliers de Cleveland ont été remis à une date ultérieure, ainsi que la rencontre Minnesota-Memphis qui devait se tenir ce vendredi, a indiqué la NBA.

Le déplacement des Grizzlies chez les Timberwolves a été reporté deux heures à peine avant son coup d'envoi, en raison d'un traçage de cas contacts au sein de la franchise du Minnesota, qui l'a privée du minimum obligatoire de huit joueurs.

Le joueur des Timberwolves Karl-Anthony Towns, dont la mère est décédée après avoir contracté le coronavirus il y a quelques semaines, a annoncé qu'il avait lui aussi reçu un test positif.

Il s'agit là du 13e match reporté depuis le lancement de la saison à la mi-décembre. Les protocoles sanitaires ont été révisés mardi par la NBA et le syndicat des joueurs.

Cinq joueurs des Wizards ont été déclarés positifs à la COVID-19, selon des médias américains.

Washington avait déjà dû renoncer à affronter le Jazz de l'Utah mercredi, n'ayant pas suffisamment de joueurs disponibles alors qu'un minimum de huit par équipe est requis.

Mercredi, la ligue a révélé des chiffres récents sur la pandémie en cours : sur 497 joueurs testés depuis le 6 janvier, 16 ont reçus des résultats positifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !