•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Coupe du monde de ski alpin de Wengen annulée

Adrien Théaux skie sur la piste du Lauberhorn, en Suisse.

La célèbre piste du Lauberhorn est un endroit prisé par les skieurs.

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

Agence France-Presse

La Coupe du monde de ski alpin de Wengen, prévue de vendredi à dimanche en Suisse, l'une des plus prestigieuses du calendrier masculin, est annulée en raison de la crise sanitaire.

Après une nouvelle analyse de la situation actuelle de la COVID-19 à Wengen, le canton de Berne a pris la décision d'annuler les courses du Lauberhorn, a écrit l'organisation dans un communiqué lundi.

Les autorités du canton ont déterminé, après une évaluation détaillée, qu'il n'est pas possible de prendre toutes les précautions afin que les athlètes et leur personnel soient suffisamment protégés dans des zones séparées, a précisé la Fédération internationale de ski (FIS), qui avait pourtant confirmé dimanche la tenue des courses.

La station autrichienne de Kitzbühel, autre lieu mythique de la Coupe du monde masculine, chamboule son propre programme pour reprendre deux des manches prévues (le slalom et une descente), a indiqué la FIS.

Kitzbühel, qui devait organiser une descente, un super-G et un slalom la semaine prochaine, accueillera finalement deux slaloms (16 et 17 janvier), avant de tenir deux descentes (22 et 23 janvier), puis un super-G pour conclure l'événement (24 janvier).

Après avoir vu sa fin de saison 2019-2020 être amputée par la COVID-19, le ski alpin mondial a réorganisé son calendrier et organise ses courses à huis clos.

La saison est très difficile, mais cette décision était nécessaire. Flexibilité et adaptation sont les mots-clés de cette saison depuis le départ, a réagi Markus Waldner, le directeur des courses masculines de la FIS.

Le Français Alexis Pinturault pointe en tête du classement général, 129 points devant le tenant du titre, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !