•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drew Brees et les Saints donnent rendez-vous à Tom Brady et aux Bucs

Il plonge au-dessus de la ligne de mêlée pour marquer un touché.

Drew Brees (no 9)

Photo : Getty Images / Chris Graythen

Associated Press

Drew Brees a récolté 265 verges aériennes, dont deux passes de touché, dimanche, à La Nouvelle-Orléans. Ils ont accédé au deuxième tour en battant les Bears de Chicago 21-9.

Brees a rejoint Brett Favre et Tom Brady en tant que quarts ayant mérité une victoire en éliminatoires après l'âge de 40 ans.

Brady et les Buccaneers de Tampa Bay seront d'ailleurs les visiteurs au Superdome, le week-end prochain.

Parmi les quarts actifs, seul Brady est plus âgé que Brees, qui aura 42 ans vendredi. Brady a 43 ans.

Les passes de touché sont allées à Michael Thomas et à Latavius Murray pour 11 et 6 verges, respectivement.

Classés 2es dans la Nationale, les Saints ont aussi bénéficié des 99 verges au sol d'Alvin Kamara. Sa percée de trois verges jusqu'en zone payante a fait 21-3 au dernier quart.

Kamara n'avait pas disputé le dernier match des siens en saison et ne s'était pas entraîné cette semaine, en raison des protocoles concernant la COVID-19.

Du côté des Bears, Mitchel Trubisky a réussi une passe de touché de 19 verges à Jimmy Graham dans les derniers instants du match. Avant cela, les Bears n'avaient mis au tableau que le placement de 36 verges de Cairo Santos, au deuxième quart.

Surprise à Pittsburgh

Les Browns de Cleveland ont surmonté beaucoup d'adversité pour battre les Steelers 48-37.

Il s'agissait pour les Browns d'une première victoire en éliminatoires en 25 ans. Comme récompense, ils se rendront à Kansas City dimanche prochain pour y affronter les Chiefs, champions en titre du Super Bowl.

Les Browns ont joué sans leur entraîneur-chef Kevin Stefanski, leur garde étoile Joel Bitonio et le demi de coin vedette Denzel Ward. Tous les trois sont restés à Cleveland après avoir reçu un résultat positif à la COVID-19.

Malgré tout, les Browns ont connu la meilleure première demie pour une équipe à l'étranger dans l'histoire des éliminatoires de la NFL, inscrivant 28 points au premier quart seulement.

Baker Mayfield a lancé 3 passes de touché pour des gains de 263 verges, tandis que Kareem Hunt a enregistré 2 majeurs au sol et 48 verges pendant que la défense des Browns provoquait cinq revirements.

Les Browns n'avaient tenu qu'un seul entraînement lors des deux dernières semaines et avaient perdu leurs 17 dernières rencontres au Heinz Field. Ils ont mis fin à cette séquence avec efficacité et style.

Les Steelers ont commencé la saison avec une fiche de 11-0, mais n'ont gagné qu'un seul de leurs six derniers matchs, en incluant celui de dimanche soir. Ben Roethlisberger a complété 47 passes en 68 tentatives pour des gains de 501 verges. Le vétéran de 38 ans a lancé 4 passes de touché et commis 4 interceptions.

Les Ravens freinent Derrick Henry et renversent les Titans

Lamar Jackson a réussi une course de touché de 48 verges, aidant les Ravens de Baltimore à gagner 20-13 sur les Titans, au Tennessee, dans ce match de premier tour dans l'Américaine.

Jackson a enregistré 136 verges au sol et 179 verges aériennes. Seuls Jackson et Colin Kaepernick ont connu deux matches d'au moins 100 verges de course lors des éliminatoires.

Deux joueurs de football

Lamar Jackson et Marquise Brown des Ravens de Baltimore célèbrent la victoire des leurs contre les Titans du Tennessee.

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Baltimore n'a permis que 40 verges de courses à Derrick Henry, meneur de loin pour les verges terrestres dans la NFL en saison , avec 2027. Henry avait amassé au moins 60 verges de course lors de tous ses matchs cette saison.

Depuis le début de la campagne, le Tennessee inscrivait 30,7 points par rencontre, en moyenne.

À l'attaque, seuls les Chiefs ont obtenu plus de verges par match que les Titans cette saison. Mais dimanche, ces derniers ont été éclipsés 401-209 à ce niveau.

C'est peut-être la plus belle victoire dont j'ai fait partie, a dit l'entraîneur des Ravens, John Harbaugh, qui était en poste quand le club a triomphé au Super Bowl en 2013.

Les Titans accueillaient un match éliminatoire pour la première fois depuis janvier 2009 et menaient 10-0 après le premier quart.

Le Tennessee a réalisé cinq sacs et a ravi une passe de Jackson. Mais après le premier quart, leur attaque n'a généré qu'un placement tardif de Stephen Gostkowski.

Les Titans ont frappé les premiers avec une réception payante d'A.J. Brown, suivi d'un placement de 45 verges.

Lors du premier quart, les Titans ont dominé 126-36 pour les verges. Malcom Butler a aussi réussi une interception, ce qui a mené au botté de précision de Gostkowski.

La remontée des Ravens a débuté tôt au deuxième quart, avec un placement de 33 verges de Justin Tucker. Jackson venait de compléter une passe de 33 verges à Marquise Brown.

Jackson a égalé le pointage avec sa longue percée de 48 verges avec 2:32 au cadran au deuxième quart.

La défense des Ravens a forcé les Titans à montrer un gain offensif négatif de -7 verges totales au deuxième quart.

J.K. Dobbins, une recrue, a ajouté une course de touché de quatre verges, dans la sixième minute du troisième quart pour Baltimore. Il franchissait la ligne des buts au sol dans un septième match d'affilée.

Marcus Peters des Ravens a scellé le gain en interceptant une passe de Ryan Tannehill ciblant Kalif Raymond, avec 1:50 à écouler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !