•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard dans le désert avec les yeux sur l’Australie

Elle lance la balle au service.

Eugenie Bouchard

Photo : Associated Press / Lee Jin-man

À peine trois victoires et un peu plus de 13 heures de vol séparent Eugenie Bouchard d’un match de premier tour aux Internationaux d’Australie.

La Canadienne, comme 127 autres joueuses et 128 autres joueurs, est dans le désert, sur les rives du golfe Persique où se déroulent les qualifications pour le premier tournoi du grand chelem de la saison. Les joueurs de l’ATP sont à Doha, au Qatar, tandis que les joueuses de la WTA sont à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

La rigueur des mesures sanitaires en Australie a mené à ce processus de qualifications inusité.

Les 32 qualifiés, 16 chez les femmes et 16 chez les hommes, auront ensuite le privilège de s’envoler vers Melbourne où ils devront ensuite se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Bouchard, 141e mondiale, disputera son match de premier tour des qualifications lundi contre Abbie Myers, une Australienne de 26 ans classée au 344e rang mondial et qui n’a pas joué le moindre match en tableau principal d’un tournoi majeur en cinq ans.

La Montréalaise tentera de poursuivre sur sa lancée de l’automne. Après une finale en Turquie, elle avait atteint le troisième tour à Roland-Garros et s’était inclinée devant l’éventuelle championne du tournoi, la Polonaise Iga Swiatek.

La joueuse de 26 ans n’a pris part qu’à un tournoi majeur en 2020. En Australie, en janvier dernier, Bouchard avait été éliminée au troisième tour des qualifications. Elle a toutefois atteint la demi-finale à Melbourne en 2014 et les quarts de finale en 2015.

La Vancouvéroise Rebecca Marino tentera aussi de se qualifier. La joueuse de 30 ans n’a pas joué le moindre match en compétition depuis l’été 2019 au tournoi de Granby.

Rebecca Marino

Rebecca Marino

Photo : Getty Images / Graham Denholm

Aujourd’hui 312e mondiale en simple, Marino espère se retrouver au tableau principal d’un tournoi du grand chelem pour la première fois en sept ans, avant une pause de près de cinq ans du tennis professionnel.

Marino aura comme première adversaire, lundi, la Roumaine Jacqueline Cristian, 168e au classement de la WTA.

Bianca Andreescu, Leylah-Annie Fernandez et Gabriela Dabrowski, en double, ont déjà leur place au tableau principal.

Brayden Schnur, Steven Diez et Peter Polansky en action au Qatar

Le Canadien Steven Diez a sauté dans l’arène dimanche. Le 177e à l’ATP a battu le Russe Alexey Vatutin, 244e mondial, en trois manches de 6-3, 4-6 et 6-4.

Le joueur de 29 ans, né à Toronto puis élevé principalement en Espagne, s’est qualifié pour le premier tableau principal en tournoi majeur de sa carrière l’automne dernier à Roland-Garros après 15 échecs en qualifications.

Steven Diez à la Coupe Rogers

Steven Diez

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Schnur, quant à lui, amorcera sa marche vers Melbourne contre l’Indien Prajnesh Gunneswaran, 127e à l’ATP, lundi. L'Ontarien de 25 ans n’a jamais réussi à se qualifier pour les Internationaux d’Australie et ne compte que deux matchs d’expérience en tableau principal en tournois du grand chelem.

Il vise une première participation à un tournoi du grand chelem depuis les Internationaux des États-Unis en 2018.

Denis Shapovalov, Milos Raonic, Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil sont déjà inscrits au tableau principal du tournoi qui s’amorcera le 8 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !