•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc-Antoine Dequoy s’entend pour trois ans avec les Alouettes

Marc-Antoine Dequoy court avec le ballon dans les mains.

Marc-Antoine Dequoy a disputé quatre saisons avec les Carabins

Photo : Carabins de l'Université de Montréal / James Hajjar

Radio-Canada

Le demi défensif Marc-Antoine Dequoy a signé un contrat des trois ans avec les Alouettes de Montréal, a annoncé l’équipe vendredi.

Premier joueur sélectionné par les Moineaux au dernier repêchage de la LCF (au 2e tour, 14e au total), le Québécois a paraphé une entente avec les Packers de Green Bay, de la NFL, au printemps dernier après des résultats impressionnants aux tests d’évaluation physiques organisés par les Carabins de l’Université de Montréal pour des dépisteurs professionnels.

Dequoy a cependant été libéré par les Packers juste avant le début de leur camp. Il retrouve dans la métropole québécoise celui qui a été son entraîneur avec les Carabins, Danny Maciocia, maintenant directeur général des Alouettes.

Je connais sa mentalité, je sais ce qu'il est capable de faire. Pour moi, ce n'était même pas une question, sachant que c'est lui qui dirige le navire en quelque sorte. Je suis très confiant par rapport à ce qu'il peut faire. On s'est parlé de sa vision avec les Alouettes, et c'est la même vision que j'ai.

Marc-Antoine Dequoy, demi défensif des Alouettes de Montréal

Les Alouettes, pour moi, c'est quelque chose que je veux faire. Ce n'est pas comme si je tournais la page (de la NFL), et que j'étais déçu. C'est ma ville natale, je regarde les Alouettes depuis que je suis jeune, c'était mon équipe. C'était une motivation incroyable, j'étais excité de signer avec eux, a renchéri Dequoy en vidéoconférence.

L'athlète de 26 ans a disputé quatre saisons avec les Carabins et les a aidés à atteindre la finale de la Coupe Vanier en 2019. Cette année-là, il a réussi 34 plaqués en solo et 7 avec assistance, 3 interceptions, dont une pour un touché, en plus d’être nommé dans l’équipe d’étoiles québécoise et canadienne.

J'ai bien connu Marc-Antoine chez les Carabins et j'ai bien hâte de le voir à l'œuvre avec les Alouettes, dans sa ville natale. Sa vitesse, sa fougue et son sens aiguisé du football en feront un atout pour notre équipe, sans oublier son leadership exemplaire, a indiqué Maciocia dans un communiqué.

Nommé joueur défensif de l’année au Québec en 2018, Dequoy vise un poste dans l'unité défensive montréalaise dès sa saison recrue.

En ce moment, je suis 100 % concentré avec les Alouettes. Ça, c'est mon plan de match, c'est mon train de vie pour les trois prochaines années, avec les Alouettes, c'est ce que j'ai en tête, explique-t-il.

Mon but, c'est de jouer dès le premier match. Je sais que je suis capable de le faire, mais peu importe, si ce n'est pas dans les unités spéciales. Je ne joue pas pour le bien personnel, je joue pour le bien de l'équipe. J'aurais agi comme ça avec n'importe quelle équipe, ce sont des professionnels et tu prends ça au sérieux. Ici, il y a un extra parce que c'est ma ville natale et c'est l'équipe avec laquelle j'ai grandi. Pour moi, voir cette équipe-là gagner, c'est encore plus important.

Marc-Antoine Dequoy, demi défensif des Alouettes de Montréal

Avec les informations de Félix St-Aubin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !