•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire du Canada 4-1 face à la Finlande

Deux joueurs de hockey se regardent et sourient.

Thomas Harley et Dylan Cozens célèbrent le premier but du Canada lors de son match contre la Finlande au Championnat du monde de hockey junior.

Photo : The Canadian Press / JASON FRANSON

Radio-Canada

C’était l’adversaire le plus coriace que le Canada a eu à affronter depuis le début du Championnat mondial de hockey mais Équipe Canada junior (ÉCJ) n’en a rien laissé paraître.

ÉCJ l’a emporté 4-1 face à la Finlande et termine donc le tour préliminaire en tête du groupe A. Les deux équipes avaient une fiche parfaite de 3-0 avant ce match.

Le Canada a connu un excellent départ. Le capitaine Dylan Cozens a inscrit le premier but après seulement 3 min 49 s du début de la première période.

Pour preuve de la domination des Canadiens, les tirs au but étaient de 17 contre 1 après 20 minutes de jeu.

En deuxième période, c’était au tour de Dylan Holloway de trouver le fond du filet pour ÉCJ, aidé de Jakob Pelletier et Braden Schneider

Un peu plus de 6:00 plus tard, Peyton Krebs a profité du trafic devant le gardien finlandais Kari Piiroinen pour inscrire le troisième but d’ÉCJ.

Le point faible du Canada aura été l’avantage numérique. En cinq occasions, ÉCJ n’a pas été en mesure d’en profiter pour faire grimper le pointage. Ce ne fut pas le cas pour la Finlande qui a inscrit son unique but en troisième période alors que Dylan Cozens était au banc des pénalités.

Le capitaine s'est racheté en inscrivant le quatrième et dernier but du Canada.

Nous avons réussi à nous rendre dans l'enclave à disputer des batailles devant le filet, a souligné Dylan Cozens après la rencontre. Nous avions parfois été limités à lancer à partir de la périphérie. Cette fois-ci, nous avons réussi à nous rendre au filet plus souvent et à profiter de rebonds.

Au total, le gardien d’ÉCJ, Devon Levi aura fait face à 19 tirs, comparativement à 39 pour son vis-à-vis finlandais.

C'était impressionnant. Nous avons appliqué de la pression sur leurs défenseurs, nos défenseurs étaient impliqués dans le jeu et ce n'était pas fait de manière imprudente, a mentionné l'entraîneur-chef du Canada, André Tourigny. Notre énergie était phénoménale et nous avons réussi à ne jamais ralentir la cadence.

Notre profondeur nous permet d'utiliser nos quatre trios et de soutenir la pression. Nous en avons tiré profit.

Lors de ce match, le Canada a perdu les services de l'attaquant Alex Newhook, victime d'une bonne mise en échec en première période. Il a subi une blessure au haut du corps.

Du côté de la Finlande, le défenseur Ville Heinola, un espoir des Jets de Winnipeg, n'a pas terminé la rencontre.

Le prochain adversaire du Canada sera la République tchèque samedi.

Les demi-finales auront lieu lundi alors que la ronde des médailles est prévue mardi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !