•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LNH s'attend à présenter des matchs partout au Canada

L'extérieur du Centre Bell de Montréal.

Le Centre Bell à Montréal

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

La Ligue nationale de hockey (LNH) s'attend à présenter des matchs dans les sept marchés canadiens de son circuit lorsque la saison 2021 prendra son envol à la mi-janvier.

À la suite des discussions [avec les autorités sanitaires provinciales] la semaine dernière, de même que nos échanges des dernières 24 heures, nous pensons être d'accord sur les conditions que devront respecter les franchises canadiennes pour commencer à jouer dans leur amphithéâtre au début de la saison de la LNH, a indiqué Bill Daly, commissaire adjoint de la LNH, dans un communiqué, jeudi.

Les différentes parties seraient sur la même longueur d'onde, selon Daly, mais n'ont pas accordé leur feu vert. La ligue a publié son calendrier, mardi.

La LNH prévoit la tenue de rencontres dans les cinq provinces, soit l'Alberta, la Colombie-Britannique, le Manitoba, le Québec et l'Ontario, où sont établis les Flames de Calgary, les Oilers d'Edmonton, le Canadien de Montréal, les Sénateurs d'Ottawa, les Maple Leafs de Toronto et les Jets de Winnipeg.

Une réorganisation des divisions a été effectuée en prévision de la campagne 2021. Les sept équipes du Canada ont donc été regroupées dans la division Nord et n'affronteront aucune des formations américaines avant les finales d'association.

Ainsi, les équipes canadiennes n'auront pas à traverser la frontière entre les deux pays, qui demeure fermée pour les voyages jugés non essentiels au moins jusqu'au 21 janvier prochain.

Les réseaux TSN et Sportsnet ont rapporté que la directrice de santé publique de l'Alberta avait envoyé une note à la LNH mercredi, au nom des cinq provinces, dans laquelle elle demandait que soient menés plus de tests de dépistage de la COVID-19 ou que soit effectué un retour à un scénario selon lequel toutes les équipes seraient basées dans un environnement sécuritaire.

La LNH a vécu l'expérience des bulles sanitaires l'été dernier lorsqu'elle a choisi les villes d'Edmonton et de Toronto pour accueillir les séries de la Coupe Stanley. Rappelons qu'aucun cas de coronavirus n'a été recensé durant le tournoi estival.

Le circuit Bettman participe à des discussions avec les cinq gouvernements et leur santé publique depuis un bon moment pour essayer d'obtenir l'approbation afin de présenter des matchs à compter du 13 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !