•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Coupe du monde féminine passera à 32 nations en 2023

Alex Morgan saute sur les épaules de Megan Rapinoe (à droite) pour célébrer un but contre les Néerlandaises.

Alex Morgan sur les épaules de Megan Rapinoe pendant la Coupe du monde de 2019

Photo : Associated Press / Francisco Seco

Radio-Canada

La FIFA a annoncé, jeudi, que le nombre de pays participants passera de 24 à 32 pour la prochaine Coupe du monde féminine en 2023.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande seront les hôtes du grand rendez-vous de la planète soccer et sont qualifiées d’office.

Ailleurs dans le monde, des places supplémentaires ont été accordées pour chacune des confédérations continentales.

Ainsi, la CONCACAF, à laquelle appartient le Canada, aura droit à quatre représentants issus directement des qualifications continentales. Deux autres billets seront à l’enjeu dans un tournoi mondial de la dernière chance à 10 équipes.

Le Canada, les États-Unis et la Jamaïque ont représenté la CONCACAF, en France, en 2019.

Ailleurs, l’Europe (UEFA) bénéficiera de 11 places, contre 6 chacune pour l’Asie (AFC) et l’Afrique (CAF), 3 pour l’Amérique du Sud (CONMEBOL) et1 pour l’Océanie (OFC), laquelle a déjà été allouée à la Nouvelle-Zélande en tant que pays hôte.

En 1991, en Chine, la première édition ne comptait que 12 nations. Le Canada n’était pas parvenu à s’y qualifier, mais n’a raté aucun des sept rendez-vous suivants.

La sélection canadienne a enregistré son meilleur résultat en 2003 avec une quatrième place dans le tournoi présenté en sol américain.

En 2015, en tant que pays hôte, le Canada n’avait pu faire mieux que les quarts de finale. L’an dernier, en France, l’équipe avait été éliminée dès les huitièmes de finale.

Les Coupes du monde masculines U-17 et U-20 annulées

Les responsables de la FIFA ont annoncé l'annulation des Coupes du monde des moins de 17 ans et des moins de 20 ans, prévues en 2021, en raison de la pandémie.

Les prochaines éditions auront maintenant lieu en 2023 dans les deux mêmes pays qui devaient les accueillir. Il s'agit de l'Indonésie, pour les moins de 20 ans, et du Pérou, pour les moins de 17 ans.

Selon les dirigeants de la FIFA, la pandémie de coronavirus continue de présenter des défis pour la présentation d'événements sportifs mondiaux ainsi que pour les voyages internationaux.

Ils ont ajouté qu'il est devenu évident que la situation mondiale n'a pas réussi à se normaliser à un niveau suffisant pour faire face aux défis liés à la tenue des deux tournois, notamment la faisabilité des parcours de qualification pertinents.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !