•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel adversaire pour Steven Butler, le 30 janvier, au Mexique

Il est sur le ring et crie.

Steven Butler lors d'un combat

Photo : Vincent Ethier / Eye of the Tiger Management

Radio-Canada

C’est finalement contre le Mexicain Jose de Jesus Macias que le Québécois Steven Butler (28-2-1, 24 K.-O.) défendra ses ceintures du WBC Francophone et de la NABF, le 30 janvier, au Mexique.

Le promoteur Camille Estephan d’Eye of the Tiger Management lui a donc trouvé un nouvel adversaire afin de palier le forfait de Francis Lafrenière qui a choisi de faire l’impasse sur le rendez-vous quand il a appris qu’il devrait se battre hors des frontières du Québec.

Lafrenière a du coup renoncé à ce qu'il avait annoncé comme le dernier combat de sa carrière parce qu'il n'aurait pas eu la possibilité d'y être accompagné de son entraîneur Stéphan Larouche, apparemment déjà retenu. Il s'en faisait aussi avec la quarantaine qu'il aurait dû s'imposer au retour et qui l'aurait privé des revenus de son emploi.

Macias (27-10-3, 13 K.-O.) n’est pas un étranger sur la scène québécoise puisqu’il s’est justement déjà mesuré à Lafrenière, qu'il avait vaincu par décision majoritaire, au Casino de Montréal, en novembre 2018.

Quelques mois plus tôt, en février, il avait aussi affronté Mikaël Zewski, au même endroit. À cette occasion, il a poussé le combat à la limite s’inclinant par décision unanime des juges. Butler ne s'est pas battu depuis le mois de décembre 2019.

Macias s’est déjà aussi frotté à l’Américain Erickson Lubin (23-1, 16 K.-O.), actuellement classé 7e du monde par The Ring Magazine.

Même si l’adversaire de Butler est Mexicain, le WBC permet que son titre francophone soit à l’enjeu parce que le Mexique figure sur la liste des 80 pays membres, observateurs et associés de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

La soirée qui se tiendra au Deportivo Cri-Cri de Cuernavaca verra aussi le duel pour le titre continental de la WBA des super-mi-moyens entre le Kazakhe et Montréalais d’adoption Sadriddin Akhmedov (11-0, 10 K.-O.) au Néerlandais Stephen Danyo (17-3-3, 6 K.-O.).

Ce dernier avait perdu par décision unanime contre le Néo-Écossais Custio Clayton, en mai 2018, à Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !