•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

New Era Fighting obtient finalement son permis

Deux boxeurs en arrière-plan échangent des coups.

Des gants de boxe déposés sur un ring.

Photo : Getty Images

La Presse canadienne

Après une très longue attente, New Era Fighting a finalement obtenu son permis de promoteur de boxe de la part de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), qui aura toutefois à l’œil ce nouveau joueur sur la scène québécoise des sports de combat.

Son président, Yan Pellerin, a fait l’objet d’une longue enquête de vérification de la part de la Sûreté du Québec en raison de ses liens passés avec au moins un membre des Hells Angels.

L’enquête a toutefois permis d’établir que Pellerin et Steve Duquette n’entretiennent plus de lien depuis que ce dernier a été incarcéré en 2009.

La RACJ en avait également sur la présence dans l’entourage de New Era de Daniel Fontaine, un individu lié avec des personnes criminalisées et condamné pour trafic de substances illégales.

Finalement, les juges administratifs ont statué que New Era a réussi à démontrer qu’elle remplit les critères de la loi, notamment qu’elle possède la capacité d’exercer avec compétence et intégrité l’activité pour laquelle elle sollicite le permis et qu’il n’y a pas de motifs raisonnables de croire qu’un refus est nécessaire.

Le tribunal administratif a toutefois insisté sur le maintien du bon renom des sports de combat.

Le permis de New Era est valide jusqu’au 31 mars 2021. Il fera l’objet d’une demande de renouvellement annuelle vers cette date.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !