•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Duvernay-Tardif et Alphonso Davies, athlètes canadiens de l'année

Duvernay-Tardif a remporté le Super Bowl et Davies, la Ligue des champions

Il court sur le terrain.

Laurent Duvernay-Tardif

Photo : Reuters / USA TODAY USPW

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le joueur de football Laurent Duvernay-Tardif et le joueur de soccer Alphonso Davies se partagent le trophée Lou-Marsh remis à l'athlète par excellence de l'année au Canada.

Duvernay-Tardif et Davies ont succédé à la joueuse de tennis Bianca Andreescu après avoir chacun obtenu 18 votes. Les joueuses de soccer Kadeisha Buchanan et Christine Sinclair, ainsi que le basketteur Jamal Murray étaient les autres finalistes.

Il s'agit de la troisième fois en 82 ans que le prix est décerné à plus d'un sportif, et la première depuis 1983, lorsque le hockeyeur Wayne Gretzky et l'athlète en fauteuil roulant Rick Hansen se l'étaient partagé.

Cette année a été une montagne russe et je suis très heureux de pouvoir partager le Lou-Marsh avec un autre gagnant qui le mérite, Laurent Duvernay-Tardif. Ça n'a pas été facile cette année pour de nombreux Canadiens et nous espérons avoir été en mesure de vous apporter un peu de bonheur avec nos accomplissements, a écrit Davies sur Twitter.

C’est une grande nouvelle pour moi aujourd’hui, a confié Duvernay-Tardif en visioconférence. Je suis extrêmement honoré d’être cogagnant du Lou-Marsh avec Alphonso Davies. En tant qu’athlète canadien, de remporter ce prix-là, c’est de loin le plus grand hommage sportif qu’on puisse recevoir.

À savoir qui était le meilleur athlète entre Davies et lui, celui que l'on surnomme LDT n'a pas hésité.

Je pense qu’Alphonso Davies est un meilleur athlète que moi, du haut de mes 320 livres, a rigolé le colosse. Mais qu’à cela ne tienne, je pense que c’est beau de voir dans le contexte aussi particulier qu’est la pandémie, de décerner un hommage comme celui-là pour les accomplissements sportifs, mais aussi pour les sacrifices qui ont été faits à l’extérieur du terrain. Nous sommes un beau duo, je pense, pour être à l’image de ce qu’est le Lou-Marsh.

En 2020, Laurent Duvernay-Tardif est devenu le premier joueur partant québécois à remporter le Super Bowl, en aidant les Chiefs de Kansas City à mettre la main sur un premier titre en 50 ans.

Il embrasse le trophée Vince-Lombardi remis aux champions du Super Bowl.

Laurent Duvernay-Tardif

Photo : Getty Images

Après avoir accepté de restructurer son contrat afin de permettre aux Chiefs de dérouler le tapis rouge à leur jeune quart vedette Patrick Mahomes, Laurent Duvernay-Tardif est retourné à ses activités en tant que médecin dans un CHSLD de Saint-Jean-sur-Richelieu.

En juillet, il a pris tout le monde par surprise en devenant le premier joueur à renoncer à la saison 2020 de la NFL. Il jugeait que la situation sanitaire en temps de COVID-19 rendait la pratique de son sport incompatible avec son engagement de médecin.

Les mentions et les hommages à son endroit se sont multipliés au cours des dernières semaines. Par exemple, le sarrau et l’équipement de protection personnelle qu'il a portés dans son travail en CHSLD se sont retrouvés au Temple de la renommée du football, à Canton, en Ohio.

Plus récemment encore, il s’est retrouvé sur la courte liste des personnalités de l’année du magazine Sports Illustrated en compagnie de son coéquipier Patrick Mahomes, du basketteur LeBron James, de la basketteuse Breanna Stewart, ainsi que de la joueuse de tennis Naomi Osaka.

« Je dédie ces prix-là à tous les travailleurs de la santé qui font des heures supplémentaires, qui ne comptent pas les heures, qui sont loin de leur famille, de leurs proches pour pouvoir prêter main forte au système médical qui en a grandement besoin. »

— Une citation de  Laurent Duvernay-Tardif

Ça fait beaucoup dans l’espace de 48 heures, c’est sûr, a ajouté l'athlète de 29 ans. Quand j’ai pris la décision de ne pas aller jouer à Kansas City, en juillet dernier, je l’ai fait sans même penser à ce qui m’attendait dans les prochaines semaines. Je ne considérais même pas à quoi allait ressembler ma prochaine année. C’est fou de voir que, quatre mois plus tard, tous les grands prix et reconnaissances pour les athlètes, que ce soit sur le terrain ou à l’extérieur, me considèrent dans les nominations. C’est vraiment touchant en fait.

Je le dis et je le répète : de remporter ça ne me rend pas unique, loin de là, parce qu’en ce moment, on est dans une pandémie et des décisions de ce genre il y en a des dizaines de milliers qui le font chaque jour. Mon geste n’était pas plus héroïque que les leurs.

Le garde des Chiefs a également expliqué que le contexte actuel ne lui avait pas laissé le choix.

Je n’ai jamais remis en question le principe de base de jouer au football cette année. Dans ma situation qui était vraiment unique, à titre de diplômé de médecine, du fait aussi que ça fait sept saisons que je suis dans la NFL, que j’ai un contrat avec une portion d’argent garanti, j’étais dans une situation vraiment unique qui faisait en sorte que si je n’avais pas fait le choix que j’ai fait, il y a de bonnes chances que je l’aurais regretté.

Un jeune prodige

Il célèbre un but sur le terrain.

Alphonso Davies

Photo : Getty Images / Christian Kaspar-Bartke

Alphonso Davies s'est illustré au cours de la dernière campagne en remportant cinq trophées avec le Bayern de Munich, dont son premier titre en Ligue des champions de l’UEFA, la plus prestigieuse compétition de soccer en clubs de la planète.

Il était alors devenu le premier international canadien à remporter ce titre. Davies a aussi été le premier représentant du Canada sélectionné dans l'équipe de la saison de la C1.

Davies a également obtenu le titre de la recrue par excellence de la saison 2019-2020 en Bundesliga. Il est reconnu comme l’un des meilleurs joueurs sur la planète au poste de latéral gauche, notamment en raison de sa vitesse extraordinaire sur les pelouses.

Il a ainsi battu un record pour la première ligue allemande avec une pointe de vitesse à 36,51 km/h lors d’un match en juin.

Davies, qui a aussi obtenu le titre de joueur canadien par excellence, a enregistré 2 buts et 6 passes décisives en 33 matchs de janvier à octobre, principalement en tant que défenseur latéral gauche.

Soccer Canada est fier de tout ce qu’Alphonso a accompli en 2020 en tant que joueur et modèle pour les Canadiens et les partisans de soccer autour du monde, a affirmé Nick Bontis, président de Soccer Canada. Alphonso Davies et Laurent Duvernay-Tardif méritent tous deux de remporter conjointement le trophée Lou-Marsh. Ils représentent le meilleur du Canada.

Les autres noms (en ordre alphabétique) présents sur le bulletin de vote du trophée Lou-Marsh 2020 sont :

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !