•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justine Dufour-Lapointe au pied du podium à Ruka

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Justine Dufour-Lapointe

Justine Dufour-Lapointe

Photo : La Presse canadienne / Jeff Swinger

Radio-Canada

Moins d'une unité a privé la skieuse acrobatique Justine Dufour-Lapointe d'un podium à l'épreuve des bosses, samedi, en lever de rideau de la saison de Coupe du monde. La Québécoise a conclu au pied de la tribune, à Ruka, en Finlande.

Dufour-Lapointe a enregistré un pointage de 73,66 lors de sa descente ultime, lui valant la 4e place, derrière la Russe Anastasiia Smirnova (74,27), l'Américaine Jaelin Kauf (75,74) et la gagnante, la Française Perrine Laffont (79,18).

La championne olympique des Jeux de Sotchi compte trois podiums en Coupe du monde cette année, tous récoltés en février dans la dernière ligne droite du calendrier. Elle avait notamment enlevé les honneurs de l'épreuve des bosses en parallèle de Deer Valley, en Utah.

Justine Dufour-Lapointe s’est dite plus que satisfaite de cette première journée de compétition de la saison.

J'ai amené mon plaisir, mon sourire, et je pense que ça m’a permis de laisser aller mon ski, a-t-elle expliqué à Radio-Canada Sports. La fierté pour moi, aujourd’hui, ce n’est pas tant le résultat, mais le processus pour se rendre à cette 4e place.

J’ai skié sans retenue, c'est le bon terme, a-t-elle précisé. Je voulais y aller en progression tout au long de la journée. Donc, j’ai commencé avec une petite descente de qualifications, j’ai ajouté à chaque descente un peu plus de crémage. Aller un peu plus haut, un peu plus vite et à la fin, je suis allé à mon plein potentiel pour faire un wow et c’est ce que j’ai fait.

Cette première Coupe du monde était d’autant plus importante, que la skieuse doutait qu’elle soit prête puisqu’elle ne s’est pas entraînée autant qu’elle l'aurait voulu cet été.

Les compétitrices doivent aussi s’habituer aux nouvelles mesures sanitaires.

Il faut porter le masque avant et après de descendre, souligne-t-elle. Ce n’est pas plaisant d’avoir le masque quand tu es en bas, que tu as chaud et que tu veux respirer. Ou juste avant de partir tu dois mettre le masque, mais tu es plein de buée dans tes lunettes. C’est plein d’ajustements tous les jours.

Sa sœur aînée Chloé Dufour-Lapointe a pris le 24e rang, tout juste devant Valérie Gilbert, 25e. Leurs compatriotes Berkley Brown et Maïa Schwinghammer ont respectivement terminé 29e et 33e.

La saison s'est mise en marche samedi sans le maître incontesté de la discipline, Mikaël Kingsbury, qui est blessé depuis dimanche dernier. En quête d'un 10e globe de cristal de suite, le Canadien s'est fracturé les vertèbres T4 et T5 à l’entraînement, le forçant à rater de quatre à six semaines d'activités.

Pendant l'absence du meneur de l'équipe nationale à Ruka, Kerrian Chunlaud et Brenden Kelly ont mené la charge dans le camp unifolié en bouclant l'épreuve aux 11e et 13e échelons. Le Japonais Ikuma Horishima a remporté la palme, tandis que le Suisse Marco Tade et le Suédois Ludvig Fjallstrom l'ont accompagné sur le podium.

Je suis content de ce que j’ai fait aujourd’hui, surtout en ce qui concerne mon ski. Je pense que les juges ont été assez rough pour mon pointage, mais je ne m’en fais pas avec ça, affirme Chunlaud. Je préfère me concentrer sur moi et sur mes sensations. C’est ce qu’il faut faire pour avancer dans un sport où nous sommes jugés. Je sais que j’ai fait de bonnes descentes, et je dois regarder en avant.

Horishima a été l'un des rares à vaincre Kingsbury sur le circuit de la Coupe du monde lors des 12 derniers mois, décrochant trois victoires.

Le roi des bosses ratera la prochaine étape de la saison de Coupe du monde, prévue du 11 au 13 décembre à Idre Fjall, en Suède. La manche suivante se déroulera du 28 au 31 janvier sur les pentes de Calgary.

Autres résultats canadiens à Ruka :

Hommes

  • Laurent Dumais - 42e rang
  • Elliot Vaillancourt - 45e rang
  • Gabriel Dufresne - 52e rang
  • Jordan Kober n'a pas complété sa descente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !