•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendée Globe : abandon de Samantha Davies, victime d'une collision

Samantha Davies place ses mains ensemble pour faire un coeur.

Samantha Davies a été forcée d'agiter le drapeau blanc après avoir heurté un objet flottant non identifié.

Photo : Getty Images / Loic Venance

Agence France-Presse

La navigatrice Samantha Davies (Initiatives-Coeur), victime d'une « violente collision » il y a trois jours, a été contrainte à l'abandon au Vendée Globe, samedi.

À la suite de la violente collision survenue mercredi soir au niveau de la quille d'Initiatives-Coeur, Sam Davies ne peut assurer seule en mer les réparations et les vérifications pour poursuivre sa course en sécurité, a précisé son équipe dans un communiqué.

L'Anglaise, qui figurait parmi les favoris du Vendée Globe, prévoit faire escale au Cap, en Afrique du Sud, pour réparer son bateau et repartir hors course. Elle occupait la 12e place au moment où son voilier a heurté un OFNI (objet flottant non identifié).

Malheureusement, je ne peux pas réparer tout seule, il y a trop de dégâts, notamment dans la quille, il faut sortir le bateau de l'eau, a expliqué Davies à son équipe.

La principale intéressée compte bien reprendre rapidement la mer.

C'est trop dangereux d'entamer les mers du Sud avec toutes ces inconnues. Il faut vraiment tout inspecter. La course s'arrête, mais j'espère que l'aventure ne s'arrête pas. J'ai toujours dit que ma mission était de faire le tour du monde sur ce bateau. Si je peux remettre le bateau en état et repartir, je suis motivée pour le faire, a-t-elle ajouté.

Davies s'est engagée dans ce tour du monde en couple, avec le Français Romain Attanasio (Pure-Best Western), qui pointe en 12e position.

Elle retrouvera en Afrique du Sud le Britannique Alex Thomson et le Français Sébastien Simon, également forcés de poser pied à terre au Cap.

Loin devant, le Français Charlie Dalin tient les commandes de la course qui est entrée dans l'océan Indien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !