•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cherie Pridham, première directrice sportive d'une équipe du WorldTour

Une femme sourit à la caméra.

Cherie Pridham, nouvelle directrice sportive d'Israel Start-Up Nation

Photo : @velouk

Michel Chabot

Cherie Pridham vient de fracasser un autre plafond de verre en devenant la première femme à décrocher un poste de directrice sportive d’une équipe du WorldTour, plus haut niveau du cyclisme professionnel masculin.

La Britannique de 49 ans a signé un contrat d’un an avec la formation Israel Start-Up Nation (ISN).

Cherie Pridham dirigeait sa propre équipe continentale depuis une douzaine d’années, mais elle a dû se résoudre à mettre la clé sous la porte, faute de commanditaires. Heureusement, ce jour-là, une grande nouvelle l’attendait.

C’était une journée en montagnes russes, je m’en souviens très clairement, comme si c’était hier, raconte-t-elle à Radio-Canada Sports. Nous venions de décider de cesser les opérations de l’équipe (Vitus Pro Cycling) et une heure plus tard, littéralement, j’ai reçu l’offre contractuelle d’Israel Start-Up Nation. Les émotions que j’ai ressenties étaient incroyables. C’est difficile à expliquer. J’ai travaillé avec mon équipe pendant 12 ans et quand vous devez reconnaître que c’est la fin… Mais j’ai toujours cru que quand une porte se ferme, une autre s’ouvre.

Une grande porte s’est en effet ouverte pour Pridham et pour les femmes. Mais elle a encore peine à réaliser qu’elle est devenue une pionnière.

Tout le monde me dit ça, mais je me vois tout simplement comme Cherie et j’ai fait ce métier depuis 15 ans et ce n’est pas comme ça que je me sens. Mais aujourd’hui, ç’a été incroyable, presque bouleversant.

Un cycliste est un cycliste et je ne me suis jamais considérée en tant qu’une directrice sportive de sexe féminin. Je me suis toujours sentie à ma place. Je vais continuer à faire mon travail et je crois vraiment que, dans le cyclisme, le football ou tout autre sport, si vous êtes assez bonne pour le poste, pourquoi pas?

Cherie Pridham, directrice sportive avec Israel Start-Up Nation

Elle possède les qualités requises pour connaître du succès : l’expérience et les habiletés. Je crois que Cherie aura un impact positif avec l’équipe et qu’elle accomplira bien son travail, a dit dans un communiqué Kjell Carlstrom, directeur d'ISN.

Cherie Pridham se retrouve maintenant au plus haut niveau d’un sport qu’elle a pratiqué pendant 15 ans avant qu’un accident mette fin à sa carrière en 2006. Et cette nouvelle étape l’enchante au plus haut point.

C’est un nouveau chapitre d’une aventure que j’ai commencée quand j’étais très jeune. J’ai grandi en Afrique du Sud, je voulais désespérément devenir cycliste et ma famille vivait ici au Royaume-Uni, dit-elle. C’était le premier défi. Je suis arrivée au Royaume-Uni à 18 ans pour devenir cycliste professionnelle. Vous savez, j’ai traversé la planète pour y arriver. Et je l’ai peut-être aussi fait pour cette nouvelle étape. C’est incroyable. Je suis très enthousiaste de découvrir ce que l'avenir me réserve.

ISN, nouvelle écurie dans le paysage du WorldTour en 2020, est propriété du milliardaire québécois Sylvan Adams et aligne quatre des six cyclistes canadiens du circuit, soit Michael Woods, Guillaume Boivin, James Piccoli et Alexander Cataford.

Encore une fois, la formation israélienne s’est démarquée en embauchant une femme dans un rôle stratégique. Un honneur qui enchante Pridham.

C’est une grande occasion pour moi d’aider à passer le message qu’il faut être ouverts, se diversifier, accepter les défis et montrer la voie à suivre en tant que pionnière. Ça me semble encore fou de le dire.

Cherie Pridham

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !