•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un guichet unique pour le sport à Montréal

Un gymnase avec des aires de jeu et un mur d'escalade.

Le Conseil du sport de Montréal voit le jour.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Alexandre Coupal

En guise d’introduction au Sommet du sport de Montréal qui a débuté jeudi matin, les organisateurs en ont profité pour annoncer la mise sur pied du Conseil du sport de Montréal.

Sa mission sera de centraliser tout ce qui touche au sport sur l'île de Montréal, et à tous les niveaux, que ce soit les associations, les clubs, les organismes multisports, les fédérations sportives et les programmes sportifs des écoles, collèges et universités.

C’est Danièle Sauvageau qui en sera la présidente.

Le conseil du sport de l'île de Montréal vient unifier, mobiliser, impacter l’importance du développement du sport régional.

Danièle Sauvageau, présidente du Conseil du sport de Montréal

L'organisme se fixe trois objectifs : défendre et promouvoir les intérêts du sport organisé auprès des instances administratives, accompagner les organisations sportives vers une saine gouvernance et orienter les organisations sportives vers les ressources disponibles.

On vient, avec un guichet unique, s’assurer d’obtenir l’ensemble de l’information pour mieux intégrer les services.

De vraiment canaliser l’énergie et l’information pour avoir un impact concret sur le développement du sport régional, ainsi que le développement du sport d’excellence.

Par exemple d’avoir une centrale événementielle, d’avoir une banque de bénévole. On sait que les gens sont passionnés de sport à Montréal, alors d’un événement à l’autre, au lieu que les gens aient à s’inscrire sur chaque liste, le conseil du sport va pouvoir éventuellement rêver à une centrale d'événements sportifs qui va faire en sorte que les ressources soient davantage intégrées.

Cette nouvelle structure est en fait une mutation de l’ESIM, Excellence sportive de Montréal, qui avait été lancée en marge du premier Sommet du sport en 2016, et dont l’objectif était l'encadrement du sport élite. Cet aspect du développement se retrouvera maintenant sous l’égide du Conseil du sport de Montréal.

Comme c’était le cas pour l’ESIM, le nouvel organisme sera financé par la Ville de Montréal, et plusieurs de ces partenaires engagés dans le sport tel que le Parc olympique, Tourisme Montréal et le Réseau du sport étudiant.

Le projet est en chantier depuis plus d’un an et n’est pas une réponse aux nouveaux défis qu'amène la pandémie.

Je vous dirais que la pandémie nous a permis de voir un besoin. Le besoin de mieux travailler ensemble. La pandémie est venue le mettre en lumière.

Le conseil commencera ses opérations le 1er janvier prochain.

On a un comité de travail en matière de gouvernance qui se penche depuis plusieurs mois pour s'assurer que l’ensemble des sports et des groupes soit bien représentés.

L’organisme aura pignon sur rue au centre Claude-Robillard dans les anciens bureaux de l’ESIM, dont il prend en quelque sorte la relève, et qui est, par ailleurs, l'organisateur du Sommet du sport de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !