•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : tous les quarts-arrières des Broncos à l'écart contre les Saints

Un quart-arrière tente de lancer un ballon en étant frappé.

Le quart des Broncos de Denver Drew Lock est frappé par Kyle Van Noy des Dolphins de Miami, dimanche dernier.

Photo : Getty Images / Matthew Stockman

Radio-Canada

Les quatre quarts des Broncos de Denver ont été inscrits sur la liste COVID-19 de l'équipe, samedi, selon ESPN. Ils ne pourront être en uniforme contre les Saints de La Nouvelle-Orléans dimanche.

Les quarts Drew Lock, Brett Rypien et Blake Bortles ont été placés à l'écart du groupe en raison de leurs contacts rapprochés, et sans masque, avec le quart Jeff Driskel, déclarés positifs jeudi à la COVID-19. Lock, Rypien et Bortles s'échauffaient avant la portion révision de l'entraînement, lorsqu'on leur a demandé de quitter le terrain et de rentrer à la maison.

Ils devront demeurer en isolement pendant plusieurs jours. Pour revenir avec l'équipe la semaine prochaine, ils devront continuer d'obtenir des résultats négatifs à des tests de dépistage.

Après avoir été informés de la situation précaire de l'équipe au poste de quart, l'entraîneur-chef Vic Fangio, le directeur général, John Elway, et le président et chef de la direction, Joe Ellis, ont entamé des discussions avec des représentants du bureau de la NFL.

Les dirigeants de la ligue ont décidé de ne pas forcer les Broncos à déclarer forfait ou à remettre le match, comme ils l'ont fait pour le duel entre les Steelers de Pittsburgh et les Ravens de Baltimore.

Certains joueurs des Broncos ont exprimé de la frustration dans les médias sociaux au sujet de la décision de la NFL de ne pas reporter leur match, ce qui donnerait une meilleure chance à l'attaque rapiécée des Broncos de se préparer.

L'ailier rapproché Noah Fant s'est exprimé en ces termes sur Twitter : Je ne suis pas du genre à me plaindre, mais la NFL, vous ne pouvez quand même pas nous envoyer jouer un match sans quart-arrière. La position la plus importante à l'attaque. Nous n'avons pas de substitut.

Denver envisage de faire signer un contrat d'urgence à un quart-arrière de métier.

Les Ravens décimés

Les Ravens de Baltimore ont inscrit six autres joueurs sur la liste liée à la COVID-19, tandis que les Steelers de Pittsburgh ont ajouté le nom du porteur de ballon James Conner.

Ces manœuvres amincissent davantage la formation des Ravens, privée désormais de 20 éléments en prévision de son duel de mardi soir face aux Steelers à Pittsburgh.

Conner a quant à lui rejoint trois coéquipiers en quarantaine.

À l'origine, le duel entre les deux rivaux de division devait être présenté jeudi soir, dans le cadre du traditionnel programme triple de l'Action de grâces aux États-Unis. Il avait été reporté une première fois à dimanche après-midi en raison d'une éclosion de cas de coronavirus parmi les Ravens.

L'entraîneur-chef et le directeur général des Lions sont congédiés

Les Lions de Détroit ont congédié leur entraîneur-chef Matt Patricia et leur directeur général Bob Quinn.

Les Lions ont pris ces décisions à la suite de leur cuisante défaite de 41-25 contre les Texans de Houston à l'occasion du match de l'Action de grâces américaine, jeudi après-midi.

C'était la troisième fois cette saison qu'ils perdaient deux matchs consécutifs. Avant d'affronter les Texans, ils avaient aussi été blanchis pour la première fois en 11 ans lors du match précédent contre les Panthers de la Caroline.

Ça ne fonctionnait clairement pas, a dit la propriétaire des Lions, Sheila Ford Hamp, lors d'une vidéoconférence.

Les Lions ont gagné un seul match éliminatoire depuis qu'ils ont gagné leur dernier titre de la NFL en 1957, le 5 janvier 1992.

Nous ne pouvons pas cacher notre passé, a dit Hamp, qui a succédé à sa mère en juin pour diriger l'équipe que son père a achetée en 1963. Je m'engage à renverser la vapeur et véritablement faire une différence.

Darrell Bevell, qui a 14 saisons d'expérience comme coordonnateur offensif, va diriger les cinq derniers matchs de la campagne sur une base intérimaire. Les responsabilités de directeur général seront partagées par Kyle O'Brien, Lance Newmark, Rob Lohman et MIke Disner, qui travaillaient tous sous la supervision de Quinn.

Patricia écoulait sa troisième saison à la barre des Lions (4-7), qui sont au dernier rang de la Division nord de l'Association nationale.

Il a donc conclu son séjour avec les Lions avec une piètre fiche de 13-29-1, tandis que Quinn a fini le sien à 12 matchs sous la barre de ,500 en cinq campagnes.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !