•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendée Globe : Alex Thomson, l'un des favoris, abandonne

Le monocoque d'Alex Thomson

Le monocoque d'Alex Thomson

Photo : afp via getty images / LOIC VENANCE

Agence France-Presse

Le Britannique Alex Thomson, un des favoris du Vendée Globe, a abandonné samedi après une avarie sur son safran tribord (partie du gouvernail), moins d'une semaine après avoir eu des problèmes structurels sur son bateau de dernière génération.

La décision est tombée : faute de pouvoir réparer son safran tribord, Alex Thomson (Hugo Boss) abandonne le Vendée Globe et va faire route vers Le Cap, a annoncé la direction de course.

Le Gallois renonce pour la troisième fois en cinq participations. Il avait déjà abandonné en 2004 puis en 2008 avant de terminer 3e en 2012-2013 et 2e de la dernière édition (2016-2017).

Le skipper de 46 ans était l'un des grands favoris de cette course autour du monde en solitaire et sans escale, qui a toujours été remportée par un Français depuis sa création en 1989. Il avait passé l'équateur en tête 10 jours après le départ.

Pour sa cinquième participation, Thomson était à la barre d'un bateau flambant neuf noir et rose, de toute dernière génération, qui peut presque voler grâce à de grands appendices latéraux.

Son bateau, qui fait partie d'une flotte de huit nouveaux voiliers, est bardé d'électroniques et est le seul à posséder un cockpit complètement fermé.

Depuis le 22 novembre, Thomson effectuait des réparations pour pallier les problèmes structurels. Vendredi soir, il tentait de se remettre en course quand il a constaté l'avarie au safran.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !