•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact prend ses premières décisions en vue de l'effectif de 2021

À l'échauffement avant un match, il manoeuvre avec le ballon à ses pieds.

Bojan

Photo : usa today sports

La Presse canadienne

L'Impact de Montréal a annoncé vendredi qu'il ne s'est pas prévalu des options prévues aux ententes de l'attaquant québécois Anthony Jackson-Hamel et du milieu de terrain Bojan Krkic, notamment.

Les options des contrats de Steeven Saba et de Shamit Shome n'ont pas été levées non plus.

Des négociations demeurent cependant toujours possibles avec les joueurs en question.

À partir du moment où tu refuses de prendre l'option, tu perds des cartes de tes mains. Donc, c'est lui qui décidera de son futur, a reconnu Renard.

De notre côté, on lui a fait une proposition. C'est une question de négociations, maintenant. Est-ce qu'il va refuser l'offre? C'est à lui, à sa famille et à son agent de revenir vers nous.

Les contrats des défenseurs Rod Fanni, Jukka Raitala et Jorge Corrales arriveront aussi à échéance à la fin de la présente campagne, tout comme le prêt du milieu de terrain Orji Okwonkwo.

À partir du moment où nous avons décidé de ne pas prendre l'option, c'est pour différentes raisons. C'est sûr et certain que Bojan est un joueur important de l'Impact de Montréal, a tenu à dire Renard.

De notre côté, âge, qualité, prix, rendement, tout se calcule. Surtout maintenant, dans les temps actuels, il faut regarder la masse salariale, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le onze montréalais s'est prévalu de l'option prévue aux contrats de 10 joueurs : les gardiens Clément Diop, James Pantemis et Jonathan Sirois, le défenseur Karifa Yao, les milieux de terrain Clément Bayiha, Mathieu Choinière, Tomas Giraldo et Amar Sejdic, ainsi que les attaquants Romell Quioto et Mason Toye.

Plus tôt cette saison, il a également annoncé les retours en prêt de Bologne du défenseur central Luis Binks et du milieu de terrain Lassi Lappalainen, jusqu'au 31 décembre 2021.

Les défenseurs Zachary Brault-Guillard, Rudy Camacho, Keesean Ferdinand, Mustafa Kizza et Joel Waterman, les milieux de terrain Emanuel Maciel, Samuel Piette, Ballou Tabla et Victor Wanyama, ainsi que l'attaquant Maximiliano Urruti sont déjà sous contrat pour la saison prochaine.

Le directeur sportif de l'Impact Olivier Renard doit discuter de ces décisions en visioconférence un peu plus tard aujourd'hui.

L'Impact reprendra l'action le 15 ou 16 décembre pour le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre le CD Olimpia, à Orlando, en Floride.

Or, avec les décisions annoncées vendredi, on ne sait trop quel genre d'équipe l'Impact enverra sur le terrain.

Renard a notamment annoncé que les joueurs dont l'option n'a pas été levée ne seront pas obligés de participer à ce match bien que, dans les faits, ils sont sous contrat jusqu'au 31 décembre.

On a été très clair avec eux qu'on voulait les avoir avec nous. Je leur ai demandé dans les plus brefs délais de revenir vers nous, pas seulement pour moi, mais pour le coach. Nous espérons reprendre très bientôt les entraînements à Montréal, et je pense que c'est important pour le coach et pour tout le monde de savoir combien de joueurs seront disponibles.

S'ils parviennent à éliminer le club hondurien, les Montréalais disputeront les demi-finales du tournoi le 19 décembre. La finale aura ensuite lieu le 22 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !