•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sepp Blatter et Michel Platini sont maintenant soupçonnés de fraude

Les deux hommes se serrent la main et sourient lors du 65e congrès de la FIFA.

Sepp Blatter et Michel Platini

Photo : Getty Images / Philipp Schmidli

Associated Press

Sepp Blatter et Michel Platini font maintenant face à des accusations plus graves de fraude après que les procureurs suisses ont intensifié cette semaine leur enquête des cinq dernières années sur les négociations commerciales des deux hommes à la FIFA.

Le dossier criminel initial portait essentiellement sur des allégations de gestion frauduleuse et de détournements de fonds, en plus d'un cas de falsification de documents impliquant Platini, en lien avec le versement approuvé par Blatter d'une somme de 2 millions de dollars américains de la FIFA à l'ex-joueur étoile français en 2011.

L'enquête est maintenant élargie afin d'ajouter des allégations de fraude.

Les enquêteurs ont rencontré les ex-présidents de la FIFA et de l'UEFA, ainsi que d'autres témoins, ces dernières semaines à Berne.

[Ce mois-ci], le bureau du procureur général de la Suisse a informé les parties qu'en vertu de l'enquête actuelle, il modifiera une partie des procédures, a indiqué le bureau du procureur vendredi, en citant le paiement effectué à Platini.

Depuis ce temps, Joseph Blatter et Michel Platini font l’objet d’une enquête pour des allégations de fraude, a ajouté le bureau dans un communiqué expédié à l'Associated Press.

Selon le Code criminel suisse, la fraude à des fins d'enrichissement personnel peut entraîner une peine avec sursis pouvant aller jusqu'à cinq ans ou une amende.

Aucune accusation n'a encore été déposée dans cette affaire qui a commencé en 2015 contre Blatter, qui est aujourd'hui âgé de 84 ans. Celle-ci a été élargie il y a six mois afin d'inclure Platini.

Platini était le président de l'UEFA et le vice-président de la FIFA en janvier 2011 lorsqu'il a demandé à l'organisation qui chapeaute le soccer sur la planète une forme de paiement pour un travail qu'il aurait effectué une décennie plus tôt.

L'ex-capitaine et entraîneur de l'équipe de France a soumis des factures pour des services supplémentaires non sollicités alors qu'il agissait à titre de conseiller au président Blatter pendant son premier mandat, entre 1998 et 2002. Platini a été rémunéré par la FIFA avec l'approbation de Blatter en février 2011.

Les deux hommes ont nié avoir commis un méfait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !