•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les épreuves tests des Jeux de Tokyo reprendront en mars 2021

Une athlète grimpe.

L'épreuve test d'escalade des Jeux olympiques de Tokyo a eu lieu en mars dernier.

Photo : Getty Images / Clive Rose

Agence France-Presse

Les tests olympiques reprendront en mars, ont indiqué vendredi les organisateurs des Jeux de Tokyo, qui poursuivent leurs plans pour organiser les JO l’été prochain malgré la hausse des cas de COVID-19 dans le monde.

La majorité des épreuves, qui font office de répétition générale pour chaque sport, ont déjà eu lieu avant la prise de décision historique, en mars dernier, de remettre d'un an les Jeux olympiques, au moment où la pandémie se répandait sur la planète.

Par contre, 18 d'entre elles doivent encore avoir lieu, du water-polo au cyclisme sur piste, dont une répétition du marathon olympique qui a été déplacé de Tokyo à Sapporo, dans le nord du pays.

Un rôle important des tests, dont la plupart sont prévus en avril et mai, sera d'évaluer les mesures mises en place dans le cadre du plan d'urgence lié à la COVID-19, a déclaré Yasuo Mori, directeur général adjoint du bureau des opérations des Jeux.

Pour les grands tests de type compétition, des athlètes viendront au Japon de l'étranger, et [ces tests] se dérouleront probablement avec des spectateurs, a-t-il déclaré aux journalistes.

Le public ne viendra pas de l'étranger, et on n’a pas encore décidé combien de spectateurs assisteront à chaque événement, a-t-il ajouté.

La recrudescence des infections et les nouvelles mesures de confinement dans le monde entier ont suscité un regain de scepticisme quant à la possibilité d'organiser les Jeux olympiques si la pandémie n'est pas maîtrisée avant la cérémonie d'ouverture, désormais prévue pour le 23 juillet 2021.

Le patron du Comité international olympique Thomas Bach a assuré la semaine dernière qu'il avait grande confiance que les spectateurs puissent assister aux Jeux de Tokyo.

Et il s'est engagé à ce que le plus grand nombre possible d'athlètes participants soient vaccinés, si un vaccin est disponible, sans que ce soit toutefois une obligation.

Le Japon a connu une épidémie de COVID-19 relativement faible en comparaison à beaucoup d'autres nations, avec un peu plus de 2000 décès et 137 000 cas confirmés.

Le pays connaît toutefois une troisième vague de cette maladie respiratoire, avec un nombre record d'infections quotidiennes enregistré dans toutes les régions au cours des derniers jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !