•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une quarantaine obligatoire pour Équipe Canada junior

Un joueur stylisé est au centre d'une feuille d'érable.

Logo de Hockey Canada

Photo : Hockey Canada

Radio-Canada

Aux prises avec des cas de COVID-19, tous les membres de l'équipe canadienne de hockey junior ont été placés en quarantaine obligatoire mercredi, au lendemain de la suspension du camp de sélection, à Red Deer, en Alberta.

Tant les entraîneurs, les joueurs que le personnel de l'équipe sont considérés comme des contacts étroits avec les personnes touchées par le coronavirus au sein de la formation nationale. Ils se sont ainsi tous soumis à une période d'isolement de 14 jours.

Dès la réception des tests positifs lundi, il a été décidé de suspendre toutes les activités du camp et de placer immédiatement les joueurs et le personnel en quarantaine. Conformément aux protocoles de sécurité de Hockey Canada, tous les joueurs, entraîneurs et membres du personnel passeront d’autres tests avant de reprendre toute activité au camp, a dit par communiqué le vice-président des équipes nationales de Hockey Canada, Scott Salmond.

La fédération a indiqué que le camp de sélection, qui se tient du 16 novembre au 13 décembre, est à l'arrêt pour deux semaines à partir du 23 novembre. Les réunions d'équipe, de même que les entraînements individuels, se dérouleront sur une plateforme de vidéoconférence pendant la quarantaine.

Hockey Canada a ajouté qu'il ne fait pas l'objet d'une exemption et qu'il respectera ainsi l'ensemble des protocoles mis en place par le gouvernement albertain et les services de santé de la province.

Les champions en titre se préparent en vue du mondial junior qui commencera dans un mois à Edmonton. La classique du temps des Fêtes au hockey international aura lieu du 25 décembre au 5 janvier.

Province hôtesse du tournoi, l'Alberta a décrété l'état d'urgence sanitaire mardi et annoncé une série de restrictions afin de contrer la récente augmentation de cas de COVID-19.

Edmonton a été le théâtre d'une autre compétition sportive d'envergure durant la pandémie, soit les séries de la Coupe Stanley, présentées à la Place Rogers pendant deux mois à la fin de l'été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !