•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le match Ravens-Steelers reporté à dimanche

Il montre le ciel avec ses index.

Le receveur canadien des Steelers de Pittsburgh Chase Claypool célèbre un touché contre les Ravens à Baltimore.

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Radio-Canada

Devant l’éclosion de coronavirus parmi les Ravens de Baltimore, la Ligue nationale de football (NFL) a décidé de reporter à dimanche leur match de division qui devait avoir lieu jeudi soir contre les Steelers à Pittsburgh.

Le programme de l’Action de grâces américaine sera donc limité à deux matchs jeudi après-midi au lieu de trois.

Les Ravens n’ont pu s’entraîner depuis dimanche en raison d’au moins neuf cas de COVID-19, dont cinq dans le groupe de joueurs, notamment les demis offensifs J.K. Dobbins et Mark Ingram.

L'organisation a dû isoler tous ceux qui ont été en contact prolongé avec les gens infectés. L’équipe se retrouvait ainsi sérieusement handicapée à quelques heures de son départ pour Pittsburgh.

La décision du circuit Goodell déplaît à plusieurs joueurs des Steelers, la jugeant injuste puisque plus tôt cette saison d'autres équipes ont disputé leur rencontre malgré une formation amputée.

Je ne mentirai pas, NFL, c'est de la bullshit, a écrit l'ailier rapproché Eric Ebron sur Twitter après l'annonce du report de l'affrontement.

Quelle farce..., a mentionné le receveur canadien Chase Claypool sur ce même réseau social.

La NFL a commencé par nous priver de notre semaine de congé puisqu'une autre équipe n'a pu gérer la situation avec le coronavirus, et maintenant elle nous prive d'un match en heure de grande écoute à l'Action de grâces pour la même raison. C'est incroyable, a ajouté son homologue JuJu Smith-Schuster.

Une formation à compléter

Si les joueurs en isolement reçoivent des tests négatifs d’ici là, ils pourront participer au match de dimanche. Sinon, les Ravens devront faire appel à de nombreux membres de leur équipe d'entraînement.

Par exemple, ils pourraient devoir utiliser leur troisième centre puisque les deux premiers ont été placés en isolement.

La NFL fera certainement tout ce qu’elle peut pour présenter l'affrontement, car les deux équipes ont déjà obtenu leur semaine de congé, rendant le réaménagement du calendrier quasiment impossible.

Il s'agit de la deuxième fois que les Steelers sont touchés par une modification de leur horaire causée par le coronavirus. Leur match au Tennessee avait été remis lors de la quatrième semaine d'activités en raison d’une éclosion au sein des Titans.

La rencontre avait été remise à la septième semaine du calendrier, initialement la semaine de congé des Steelers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !