•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des joueurs de la NBA discutent avec le pape de justice sociale

Gros plan du pape François, vêtu de blanc

Le pape François

Photo : Reuters / Guglielmo Mangiapane

Radio-Canada

C’est une première : cinq joueurs de la NBA et plusieurs officiels de la ligue ont rencontré le pape François au Vatican, lundi, pour discuter de leurs initiatives sur des enjeux de justice sociale.

La rencontre a été proposée par le pape François lui-même. Le souverain pontife voulait en savoir plus sur la façon dont les basketteurs ont dénoncé des inégalités et injustices au cours des derniers mois. Son assistant a ainsi contacté la semaine dernière l'Association des joueurs, qui a rapidement accepté l’invitation et planifié un vol vers Rome.

Il faut dire que la rencontre devait avoir lieu dans des délais serrés, étant donné que les camps de la NBA seront lancés le 1er décembre.

La délégation comprend notamment Kyle Korver (Bucks de Milwaukee), Sterling Brown (Rockets de Houston) et Jonathan Isaac (Magic d'Orlando). La rencontre avec le pape s'est faite dans la discrétion lundi matin. Les joueurs comptent en discuter avec les médias plus tard. Ils reviendront aux États-Unis mardi matin.

Il est debout à côté de ses coéquipiers qui posent le genou au sol.

Jonathan Isaac

Photo : La Presse canadienne / Charles King/AP

Une ligue engagée

Les joueurs de la NBA et leur syndicat, en coopération avec la ligue, ont utilisé leur tribune pour mettre en lumière la brutalité policière, l'injustice raciale et d'autres problèmes sociaux lors de la reprise de la saison à Orlando.

La plupart des joueurs ont fait écrire un message lié à la justice sociale au-dessus de leur numéro sur leur dossard, comme Say Their Names, Equality et Enough. La ligue et le syndicat ont décidé de faire peindre le slogan Black Lives Matter sur le terrain. Presque tous les joueurs et entraîneurs se sont agenouillés pendant l'hymne national avant les matchs.

Le slogan Black Lives Matter écrit au-dessus du logo de la NBA.

Un court de basketball désert.

Photo : Getty Images / Kevin C. Cox

Brown et Korver, qui jouaient pour les Bucks de Milwaukee (Korver s'est joint aux Rockets de Houston dans l'intersaison), avaient décidé de ne pas participer à un match d'après-saison contre le Magic d’Orlando après que Jacob Blake, un homme noir de 29 ans, eut été criblé de balles par des policiers à Kenosha, dans le Wisconsin. La grève impromptue des Bucks avait inspiré une vague de mobilisation dans plusieurs ligues sportives professionnelles.

Elles sont espacées.

Des chaises vides près d'un court de basketball

Photo : Getty Images / Kevin C. Cox

Sterling Brown a aussi été victime d'un cas de brutalité policière très médiatisé. En 2018, huit policiers de Milwaukee ont encerclé le joueur pour enquêter sur une possible infraction sur une question de stationnement. L'un d'eux l’a forcé au sol, puis un autre a utilisé un pistolet Taser sur lui.

Plus tôt ce mois-ci, Brown a d’ailleurs réglé la poursuite en justice qu'il avait intentée contre la Ville de Milwaukee et son service de police.

Avec les informations de ESPN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !