•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finales de l'ATP : Medvedev vainc Nadal dans le carré d'as, Thiem bat Djokovic

Il crie après avoir remporté un point.

Le Russe Daniil Medvedev

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

Novak Djokovic et Rafael Nadal ont chacun rangé leur raquette aux finales de l'ATP. Le Serbe a plié l'échine devant Dominic Thiem, samedi dans le carré d'as, tandis que l'Espagnol a perdu contre Daniil Medvedev.

L'Autrichien et le Russe s'affronteront dimanche pour l'obtention du titre à Londres, ce qui mettra un terme à la saison 2020. Il s'agira d'un premier sacre aux finales de l'ATP dans un cas comme dans l'autre.

C'est super que Dominic et moi ayons réussi à battre deux des plus grands joueurs dans l'histoire de notre sport. C'est super pour le tennis. Dominic a remporté son premier tournoi du grand chelem, donc ça ne sera pas facile, mais j'espère que je jouerai bien, je peux assurément lui poser aussi quelques problèmes, a indiqué Medvedev.

Thiem (no 3) est d'abord venu à bout de Djokovic (no 1) pour atteindre le match ultime, après un combat titanesque qui s'est conclu 7-5, 6-7 (10/12) et 7-6 (7/5). Medvedev (no 4) l'a ensuite rejoint en finale lorsqu'il a comblé un retard pour vaincre Nadal (no 2) en trois manches de 3-6, 7-6 (7/4) et 6-3.

Le dos au mur, Medvedev a brisé Nadal pour faire 5-5 au deuxième acte, qu'il a ultimement remporté au bris d'égalité. Le taureau de Manacor a payé cher son incapacité à clore le débat, puisqu'il ne s'est plus jamais approché par la suite un tant soit peu de la victoire.

Je pense qu'au début du match, il était meilleur que moi, a expliqué Nadal. J'arrivais à conserver mon service avec difficulté. Mais j'ai bien joué pour prendre son service et conclure la manche. Dans la deuxième, c'était un peu la même histoire, mais à 5-4, il a joué un bon jeu et pas moi. J'avais une belle occasion, et j'ai perdu une belle occasion.

Il regarde la balle avant d'effectuer son service.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Bien joué de sa part, il a très bien joué, je lui souhaite bonne chance. Je pense que j'ai réussi suffisamment de choses dans ma carrière pour ne pas chercher d'excuses avec la pression. J'ai joué et gagné des matchs et des tournois dans des situations plus compliquées. J'ai joué un mauvais jeu, il a fait quelques beaux points, j'ai fait quelques erreurs. De petits détails ont eu de grandes conséquences, a-t-il enchaîné.

Le Russe lui a refait le coup aux septième et neuvième jeux du tiers décisif pour confirmer son triomphe en 2 h 38 min. Il a enregistré 42 coups gagnants et commis 22 fautes directes, un ratio bien supérieur à celui de Nadal (30-30).

Pendant tout le match jusqu'à 5-4, j'avais le sentiment de faire quelques bonnes choses, mais je ne sentais pas de continuité dans ma tête et entre mes coups. Mais j'ai compris que je devais l'agresser davantage parce qu'aujourd'hui (samedi) il ne faisait que (des revers) coupés pour ralentir le jeu, il n'a dû faire que deux coups gagnants en revers dans tout le match. Et on a senti que dans le bris d'égalité qui a suivi et la troisième manche, c'était vraiment mieux.

Daniil Medvedev, 4e joueur mondial

Le mois de novembre est synonyme de succès pour Medvedev, invaincu en neuf affrontements, dont six d'entre eux face à des membres du top 10 mondial. Il a été couronné champion du Masters 1000 de Paris il y a deux semaines, avant de prendre le chemin de l'Angleterre.

Dominic Thiem remporte une bataille mentale

Thiem a porté sa fiche contre le no 1 mondial à 5 victoires contre 7 défaites. Il est ainsi devenu le deuxième joueur à compter au moins cinq victoires contre Djokovic, Nadal (6-9) et Roger Federer (5-2). Le Britannique Andy Murray est l'autre.

L’Autrichien aurait pu sceller l'issue de la rencontre une heure plus tôt, mais il s'est dégonflé en laissant filer quatre balles de match au bris d'égalité de la deuxième manche, dont une à cause d'une double faute.

Le champion des Internationaux des États-Unis a ensuite été en retard 0-4 au dernier bris d'égalité, mais il a gagné sept des huit derniers points pour s'offrir la victoire. Après avoir observé Djokovic effectuer un retour trop long, Thiem a laissé tomber sa raquette et a enfoui son visage dans ses mains.

Ç'a été une véritable bataille mentale, a dit Thiem.

Un joueur de tennis, les deux poings en l'air, célèbre une victoire.

Dominic Thiem

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

L'Autrichien, qui a du même coup inscrit la 300e victoire de sa carrière, s'était incliné en finale de ce tournoi l'an dernier devant le Grec Stefanos Tsitsipas.

Djokovic tentait quant à lui de gagner ce tournoi pour la sixième fois, ce qui aurait égalé le record détenu par Federer. Plutôt, un sixième joueur différent sera sacré vainqueur du tournoi de fin de saison au cours des six dernières années. C'est la plus longue séquence du genre depuis celle de 1974 à 1979.

C'est la première fois en 16 ans (lorsque Federer, Andy Roddick, Lleyton Hewitt et Marat Safin étaient présents) que les quatre premiers joueurs au classement de l'ATP se sont qualifiés pour les demi-finales de cette compétition.

Le quatuor de cette année était assez impressionnant : il a gagné les 10 derniers titres du grand chelem et les neuf derniers tournois de la série Masters 1000.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !