•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mustafa Kizza sera prêt si l'Impact a encore besoin de lui

Un joueur à l'entraînement sur un terrain de soccer

Mustafa Kizza a disputé un premier match avec l'Impact le 8 novembre.

Photo : Impact de Montréal

Radio-Canada

Le défenseur Mustafa Kizza a laissé sa marque lors de ses premières enjambées en MLS dans un match relevant de la plus haute importance pour l'Impact de Montréal. Une audition réussie, à l'approche des éliminatoires.

L'international ougandais a été lancé dans la mêlée à la 71e minute dimanche dernier, une décision favorable à l'entraîneur-chef Thierry Henry, qui n'a pas eu à patienter bien longtemps avant d'apprécier le jeu de la recrue sur le terrain du D.C. United.

Une contre-attaque amorcée par Kizza a mené au but vainqueur de l'attaquant Romell Quioto, à la 88e, et ultimement à l'obtention d'un premier billet éliminatoire en quatre ans pour le onze montréalais.

Ç'a été une belle occasion pour moi de jouer dimanche, s'est contenté de dire l'arrière latéral de 21 ans, jeudi, en vidéoconférence de presse, simplement heureux d'avoir pu briser la glace dans le circuit Garber.

Rappelons qu'il a finalement rejoint ses nouveaux coéquipiers au New Jersey le 5 novembre, en route vers son baptême en MLS trois jours plus tard à Washington. La pandémie a contrecarré ses plans professionnels, le forçant à demeurer en Ouganda.

Ç'a été difficile pour moi de me rendre à Montréal. La COVID-19 ne cessait de repousser ma date de départ. J'ai dû passer plusieurs semaines dans mon pays avant de pouvoir m'en venir. Obtenir mon visa a aussi été compliqué. Il a fallu que je passe d'abord par Toronto, avant de me diriger vers Montréal, pour finalement rejoindre l'équipe au New Jersey. Ça n'a pas été un processus facile.

Mustafa Kizza, défenseur latéral de l'Impact de Montréal

Le contrat de Kizza, d'une durée de deux ans plus trois autres en option, est entré en vigueur le 12 août dernier, trois semaines après son acquisition du club KCCA FC, dans l'Uganda Premier League.

Considéré comme l'un des espoirs ougandais prometteurs, le défenseur a signé 4 buts en 12 rencontres internationales depuis juin 2019. L'entraîneur de la formation nationale, Johnathan McKinstry, l'a justement encouragé à venir dans la métropole québécoise.

Il trouvait que c'était une belle occasion de développer mon jeu et m'a dit que l'Impact est une bonne équipe. Un coéquipier m'a aussi vanté les charmes de la ville, a confié Kizza.

Le Bleu-blanc-noir effectuera son retour au bal automnal le 20 novembre en tant que 9e favori dans l'Est et affrontera le Revolution, 8e, en Nouvelle-Angleterre pour un match à élimination directe. La finale de la Coupe MLS sera jouée le 12 décembre et bouclera la 25e saison dans l'histoire du circuit nord-américain.

De mon côté, je poursuis l'entraînement. C'est à l'entraîneur de décider qui commencera [sur le terrain du stade Gillette de Foxboro]. Mais pour ma part, je vais m'entraîner fort pour être prêt, a conclu Kizza.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !